Home / Politique / Procès Aissatou Boiro et Paul Temple Coll: Junior et six autres condamnés, Colonel Amadou Bangoura acquitté

Procès Aissatou Boiro et Paul Temple Coll: Junior et six autres condamnés, Colonel Amadou Bangoura acquitté

Le verdict dans le procès de l’assassinat de Dame Boiro et de Paul Temple Coll est tombé ce lundi 4 février au TPI de Dixinn. Mouhamed Diallo dit ‘’Junior’’ qualifié comme cerveau dans l’affaire et six autres coaccusés ont été condamné à perpétuité. Colonel Amadou Bangoura acquitté.

L’audience de ce lundi qui est la dernière d’un feuilleton judiciaire qui a duré près de deux ans a été consacrée à la prononciation du verdict. Près d’une dizaine d’accusés appelés à la barre, le juge les cite nommément et les condamne. « Mouhamed Sankon dit leonnais, Elhadji Oumar Barry dit El. Oumar, Djibril Diallo dit Foula Boy, Thierno Boussé coupables d’association de malfaiteurs, de détention illégale d’arme de guerre, de vol en main armée, de consommation illicite de chanvre indien, de coups et blessures volontaires, de tentative d’assassinat et d’assassinat de Aïssatou Boiro et Temple Coll », et les condamne chacun « à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 30 ans », condamne le juge Diakité.

Quant à Mouhamed Diallo dit ‘’Junior’’ qui est qualifié comme le principal instigateur dans l’assassinat de Dame Boiro et de Temple Coll, le juge lui déclare « coupable de recel de véhicules issus de vol en mains armées commis avec violence ayant entraîné la mort de Paul Temple Coll et lui condamne à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 30 ans ».

Furieux de la décision, l’avocat de la défense la qualifie d’acharnement. « On a jamais voulu trouver des coupables dans cette procédure d’où l’acharnement. Junior est retenu dans les liens de la culpabilité pour recel et selon l’article 485 qui parle de recel, la peine maximale c’est de un an à cinq ans », relève Maitre Jean Baptiste la non proportionnalité de la peine aux infractions. Poursuivant il compte interjeter appel. « Ce n’est qu’un tribunal qui a rendu cette décision, nous allons exercer les voies de recours qui s’y est. Nous allons partir devant la cour d’appel et remettre en cause la décision ».

Les avocats de la partie civile quant à eux se sont réjoui de la sentence et qualifient la peine de dissuasive pour lutter contre la criminalité.

 

MBD

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Le tribunal de Dixinn déboute les habitants de la zone Kipé 2

Le litige qui oppose les habitants de la zone Kipé 2 et le ministère de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *