Home / Politique / Le Bloc Libéral entame une grève de faim pour dénoncer la militarisation des quartiers et la fermeture des classes

Le Bloc Libéral entame une grève de faim pour dénoncer la militarisation des quartiers et la fermeture des classes

Le BL en grève de faim

 

Le Bloc Libéral commence à partir de ce mercredi jusqu’au samedi une grève de faim. Il dénonce par cette stratégie la militarisation des quartiers par l’installation des Postes Armées et la fermeture des classes.

Pendant quatre jours Docteur Faya et ses militants vont rester sans manger en guise de protestation. Pour être vu et se faire entendre ils ont installés une tente à la devanture de l’université Gamal Abdel Nasser. »Nous voulons prouver à l’opinion nationale et internationale que la Guinée est devenue une dictature. Dans une dictature, personne n’est allié à un dictateur. S’il arrive à installé des PA (postes armées,ndlr) un peu partout et que nos enfants ne vont pas à l’école, un gouvernement qui refuse d’envoyer les enfants à l’école est un gouvernement criminel. C’est l’avenir même de notre pays qui est en danger. Et c’est ce que nous sommes en train de démontrer d’un pas à l’autre », déclare Faya Milimono.

Le Bloc Liberal qui n’est pas à sa première expérience de faire une grève de la faim décide de tenir pendant les quatre jours sans manger pour interpeller les autorités sur la situation du pays.

MBD

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Cellou Dalein condamne le « dialogue politique » au détriment de la loi

Lors d’une conférence de presse qu’il a animé ce mardi 11 décembre, Cellou Dalein a ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *