Home / Politique / Affaire Kèlèfa Sall: Fodé Oussou envoie un ultimatum à Alpha Condé

Affaire Kèlèfa Sall: Fodé Oussou envoie un ultimatum à Alpha Condé

Image:Espace TV Guinée

 

Le président  des libéraux-démocrates à l’assemblée nationale menace de passer par la même méthode que les conseillers de la cour constitutionnelle pour évincer le président du parlement guinéen.

Le docteur Fodé Oussou Fofana qui s’adressait aux militants de son parti ce samedi 29 septemebre, compte  remplacer Kory Koudiano par Amadou Damaro Camara si le Président de la République confirme par décret l’élection d’un nouveau président à la cour constitutionnelle .

 «Je voudrais ici et maintenant lancer un appel à Monsieur Alpha Condé, il lui reste quelque heures, nous espérons que d’ici le soir, pour la paix, pour le pays, s’il aime le peuple de Guinée, s’il veut sortir de ce pays par la grande porte, nous demandons à M. Alpha Condé de prendre un décret ce soir et de désavouer complètement ces huit conseillers et dire que ce qu’ils ont fait n’est pas normale et engager une procédure pour les trimbaler à la justice. Si Monsieur Alpha Condé ne le fait pas, s’il a le courage de confirmer par décret le hold-up électoral au niveau de la cour constitutionnelle, croyez moi que ce pays sera ingouvernable parce que nous ne l’accepterons plus.  Nous ne sont pas dans la jungle, nous sommes dans un pays et on est gouvernés par la loi. Un homme qui est Monsieur Alpha Condé, ce n’est pas Dieu. Il n’est pas Dieu. C’est un homme, ce sont les humains qui l’ont mis comme président. Nous avons une constitution, nous sommes gouvernés par la constitution. Monsieur Alpha Condé on le respecte en tant que président parce qu’il est protégé par la constitution. Les institutions sont protégées, Monsieur. Kèlèfa Sall est président d’une institution. Les règles et les procédures de la constitution sont connues, pour enlever un président, on respecte les règles et les procédures. Monsieur Alpha Condé le sais, les conseillers savent qu’ils n’ont pas adopté la procédure, ils sont en train d’écouter les instructions de Monsieur Alpha Condé, la pagaille c’est lui », prévient le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée tout en menaçant la destitution de Kory Kondino, le président de l’assemblée nationale.

« Je le dit ici solennellement, si Monsieur Alpha Condé viole la constitution, faire partir Kèlèfa Sall de cette façon croyez-moi ,lui-même, nous allons créer les conditions pour son départ de ce pays. Si Monsieur Alpha Condé prend un décret pour faire partir Kèlèfa Sall, nous allons adapter la même procédure avec pagaille pour faire partir Claude Kory Kondiano. Certainement on va mettre son Damaro à la place de Kory parce que nous on n’a pas besoin de gouverner avec lui.  Nous allons adopter la même pagaille dans toutes les institutions de la Guinée. Il veut la pagaille ont va l’aider à faire la pagaille.  Si Monsieur Alpha Condé voulait respecter l’indépendance de la Guinée, s’il voulait respecter les 60 ans d’indépendance de la Guinée il n’allait pas accepter qu’on soit humilié. Aujourd’hui nous sommes humiliés.  Les juristes dans ce pays ont démontré par A plus B que la loi a été violée. Si Kèlèfa Sall est destitué nous seront dans la légitimité de destituer Monsieur Alpha Condé par la pagaille», a-t-il dit .

 

Fanta Kaba

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Sidya Touré donne plus de raisons sur sa démission

Au lendemain de sa démission au poste de Haut représentant du chef de l’État, le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *