Home / Politique / Port de Conakry: les opposants soutiennent les travailleurs en grève

Port de Conakry: les opposants soutiennent les travailleurs en grève

L’opposition républicaine
Au cours d’une plénière qui s’est tenue ce mercredi 12 septembre, l’opposition républicaine dirigée par Cellou Dalein Diallo a exprimé son soutien travailleurs du port qui sont vent debout contre le contrat de concession.
Pour les opposants d’Alpha Condé, les conditions légales n’ont pas été respectées dans le contrat de concession du port autonome de Conakry à une société turque appelée Albayrak.
« Monsieur Alpha Condé a décidé de donner le port à ses amis. On a envoyé la convention le 9 août, il (Alpha Condé)devait aller le 12 en Turquie, on a dit il faut signer. On se retrouve dans le bureau du ministre pour signer alors que les cadres du Port autonome avaient émis de fortes réserves sur le document qui leur avait été présenté. L’opposition dénonce cette action qui est encore une illustration de la  mauvaise gouvernance. S’il voulait faire une concession, il aurait pu respecter les procédures  légales. Nous marquons notre solidarité avec le syndicat qui se bat, à la fois, pour ses intérêts, mais aussi contre cette mauvaise gouvernance. Ils ont la solidarité de l’opposition républicaine dont la mission c’est aussi de lutter contre la mauvaise gouvernance en dénonçant les actes et en faisant en sorte qu’en Guinée, les lois soient respectées», a déclaré le chef de file de l’opposition guinéenne.
L’opposition compte passer par tous les moyens pour pousser le gouvernement guinéen à résilier cette convention portuaire. En marge de cette rencontre, Cellou Dalein a annoncé que l’opposition a déposé une demande pour une enquête parlementaire.
“Nous avons déjà, au niveau de l’opposition parlementaire, demandé aussi une enquête parlementaire pour  avoir toutes les informations relatives à cette opération qui n’a respecté aucune procédure légale. Cette demande est déjà formulée. Nous craignons que le même sort ne soit réservé à cette demande de l’opposition parlementaire parce que ce n’est pas la première fois. Il y a eu le cas Bolloré, Asperbras. Tous les contrats de gré à gré qui avaient été suspectés d’être surfacturés, on avait demandé que des enquêtes parlementaires soient menées pour situer le peuple de Guinée. Les députés ont ce mandat, malheureusement ceux de la mouvance ne veulent jamais qu’on contrôle l’action du gouvernement»,
a dit le président de l’union des forces démocratiques de Guinée.
Fanta Kaba

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Appel à la journée ville morte dans les 5 communes

L’opposition républicaine a tenu une plénière  ce mercredi 10 octobre au QG de l’UFDG pour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *