Home / Actualités / Port autonome: une assemblée générale des travailleurs empêchée à coups de gaz

Port autonome: une assemblée générale des travailleurs empêchée à coups de gaz

Alors que la délégation syndicale du port réunissait les travailleurs pour une assemblée générale, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour empêcher toute mobilisation.  Cette chaine s’est produit ce lundi 10 septembre dans les locaux de la direction générale du port.

Cette intervention des forces de l’ordre a irrité le chef de la délégation syndicale qui dénonce une violation de la norme internationale de travail.

«Nous avons fait une note circulaire pour fixer la date de l’assemblée générale des travailleurs. Donc c’est à cette occasion que les travailleurs sont venus, pour écouter la quintessence de notre entretien avec le médiateur de la République. Donc au moment où nous étions en train de faire ce compte-rendu, on a été complètement gazés par les forces de l’ordre, ils sont entrés dans les bureaux, ils ont fait sortir les travailleurs, ils ont arrêtés certains tout en gazant les bureaux, il y’a des femmes qui ont été déshabillées, il y a même eu des tentatives de viole, c’est ce qui est une violation flagrante de la norme internationale du travail», lance Cheik  Chérif Touré, chef de la délégation syndicale du port autonome de Conakry.

Depuis la concession du port de Conakry, des citoyens contestent  ce contrat. Cette situation a poussé le ministre d’État aux transports a communiquer pour dire qu’aucun employé ne sera licencié.

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Kankan: Ces belles promesses du président Condé !

A kankan où il s’est rendu pour présider les festivités du 59ème anniversaire de l’indépendance ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *