Home / Politique / Le SLECG menace d’aller en grève

Le SLECG menace d’aller en grève

Le SLECG a tenu une assemblée générale ce mardi 15 mai à son siège à Donka. A l’occasion, le Secrétaire général Aboubacar Soumah plus que jamais décisif, a brandit une nouvelle menace de grève.

Le gouvernement à travers le ministère du travail veut organiser un nouveau congrès du SLECG pour dit-il avoir un interlocuteur crédible. Ce, en voulant mettre de côté Soumah et tout son clan. Pour cela Aboubacar Soumah brandit des menaces, « nous avons décidé au niveau du bureau exécutif que si toute fois ce congrès se tient sous le label de SLECG, ils peuvent tenir leur congrès mais qu’il donne une appellation de leur syndicat, mais si c’est le SLECG alors nous allons faire une épreuve de démonstration. Si ce sont eux qui sont sur le terrain, les enseignants vont départager. Si toutefois leur congrès se tient mercredi ou jeudi, le lundi nous allons déclencher une grève sur toute l’étendue du territoire nationale et nous allons demander le départ de Albert Damantang Camara » profère-t-il des menaces.

L’ouverture d’un couloir de négociation sur les huit millions entamée récemment par l’inspection du travail, n’est pas dans une logique de satisfaction du SLECG. Soumah fort dans ces menaces de grève continue, « s’il (gouvernement) retarde les négociations jusqu’au 25 mai sans qu’on ait un résultat par rapport aux huit millions nous allons vous envoyez des lettres vous indiquant la date à laquelle nous allons démarrer la grève ». A-t-il réitéré à nouveau

Pour finir le secrétaire générale du SLECG a appelé les enseignants de ‘’ résister à la pression et de rester mobilisé’’.

MBD

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Crise à la Cour constitutionnelle : Balai Citoyen annonce des actions et manifestations coordonnées

La cellule balai citoyen ne compte lâcher prise face la destitution du président de la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *