Home / Politique / Balai Citoyen : Bilan à mi-parcours des plaintes.

Balai Citoyen : Bilan à mi-parcours des plaintes.

La Cellule Balai citoyen a tenu une conférence de presse ce jeudi 19 avril à son siège. Elle a fait la situation des plaintes contre les communicants des partis politiques qui incitent à la haine et à la violence.

Le Balai citoyen toujours sur son élan de traquer les incitateurs à la violence et à la haine. Elle a porté plainte contre un nouveau citoyen et ému des mandats d’arrêt contre les citoyens qui abondent des messages de violence sur Facebook. « Nous avons à date sous notre initiative une requête d’émission de mandat d’arrêt au niveau du parquet général via le parquet de Kaloum au nombre de 6 qui sont en examen dont dans les jours qui suivent nous seront répondus. Nous avons aussi une plainte qu’on a introduite avant hier concernant le nommé Boubacar Yacine Diallo. Le parquet aussitôt l’a diligenté vers la direction nationale de la police judiciaire » déclare Sékou Koundouno, le coordinateur de la Cellule Balai Citoyen.

A mi-parcours de la traque des communicants des partis politiques et certains citoyens, Sekou Koundouno fait le premier bilan du nombre des personnes visées par leurs plaintes et mandats d’arrêts. « Nous sommes à date 16 personnes. Donc de façon globale nous nous apprécions l’évolution de la situation dans la mesure où des résultats escomptés sont en train d’être obtenu au fil du temps. Et deux autres aussi sont concernées ce qui complète la liste à 18, c’est Arachide N’diaye et Sékou Souapé Kourouma concernant une ouverture judiciaire », déclare-t-il.

La Cellule Balai Citoyen réaffirme sa détermination à trimbaler devant les juridictions, tout citoyen qui inciterait à la violence et à la haine à travers des messages sur les réseaux sociaux.

MBD

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Thiegboro, le ministre  »Big-UP » et un inspecteur industriel cités devant la justice

Le collectif des avocats de l’usine de la société internationale Sashere Holding a, au cours ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *