Home / Culture / Pèlerinage : aller à la Mecque, coûte plus de 40 millions GNF

Pèlerinage : aller à la Mecque, coûte plus de 40 millions GNF

Pour aller effectuer le cinquième pilier de l’islam, les musulmans guinéens doivent débourser plus de 40 millions de GNF.

Dans une sortie médiatique sur les ondes des medias de services publics ce mardi 17 avril 2018, le secrétaire général aux affaires religieuses a annoncé que le coût du pèlerinage s’élève à 40.945.000 pour l’année 2018 alors que les frais du pèlerinage étaient fixé à 39.890.000 GNF en 2016 et 40.672.000 GNF en 2017.

Pour le secrétaire général  aux affaires religieuses cette somme couvre le prix du billet aller-retour, le prix du mouton et de l’uniforme.

« Notre pays a signé avec les autorités saoudiennes pour un quota de neuf milles pèlerins répartis comme suit: 3000 pour le secrétariat général aux affaires religieuses et 6000 au compte des agences privées de voyage. Cette année, le coût individuel du pèlerinage s’élève à 40.945.000 francs guinéens, Il convient de noter que ce coût contient le prix du mouton et de l’uniforme », a annoncé Elhaj Jamal  Bangoura sur les ondes des medias d’Etat et de préciser la date des inscriptions des candidats.

« Les inscriptions et les versements commencent dès ce mercredi 18 avril 2018 et prendront fin le 29 juin 2018. Un compte spécial est ouvert à cet effet dans les lignes de la banque centrale. J’invite tous les candidats au pèlerinage d’effectuer le versement de cette somme dans les meilleurs délais. Les dossiers du pèlerin comprendront, un certificat d’aptitude médicale, un passeport  biométrique en cours de validité d’au moins 6 mois, un reçu du versement du montant indiqué, 4 photos d’identité sur fond blanc, une copie d’extrait de naissance, deux contacts téléphoniques. La programmation de voles se fera en fonction de l’inscription du candidat pèlerin, en conséquence, encourez-vous à la régularisation de vos documents et à l’inscription au niveau des cinq commune sde Conakry et des secrétariats préfectoraux des affaires religieuses.  Les vols s’effectueront en liaison directe Conakry-Médine à l’allé et Djida-Conakry au retour « , a précisé Elhaj Jamal Bangoura

Chaque année, les candidats guinéens au pèlerinage rencontrent d’énormes d’difficultés dues au manque d’organisation, ils sont nombreux à se plaindre du retard de l’obtention des documents de voyage.

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Dr Bano Barry regrette le système éducatif guinéen et accuse les élites

C’est mardi 27 Mars, au cours de la conférence initiée par la neuvième promotion des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *