Home / Droit pour tous / Passation de service sombre à l’INIDH.

Passation de service sombre à l’INIDH.

Le nouveau président de l’Institution nationale des droits humains(INIDH), a pris fonction ce mercredi 18 avril à la tête de l’institution. La passation de service s’est déroulée en l’absence du président sortant.

La cérémonie de passation de service s’est déroulée dans une sobriété totale. A l’absence du président sortant Mamady Kaba, peu de commissaires de l’institution étaient présent à la cérémonie.

Le président entrant Alia Diaby a été installé à son bureau par le ministre conseillé chargé des relations avec les institutions constitutionnelles, Mohamed Tidiane Fofana. A la nouvelle équipe le ministre recommande « de veiller à assurer la mission que la constitution leur a confiée en ce qui concerne la promotion et la protection des droits humains et au plan international de veiller à ce que les lourds retards que la Guinée enregistre en ce qui concerne la production des rapports périodiques et conventions internationales en matière des droits de l’homme sois résolues ».

Le président entrant dans son discours de circonstance décline sa principale priorité « Nous conseillerons l’Etat et agirons promptement pour faire cesser les violations des droits de l’homme, nous serons présents partout où le besoin nous appelle. Nous vulgariserons les lois et sensibiliserons tous les titulaires et les bénéficiaires des droits au respect des standards internationaux » déclare Alia Diaby, le nouveau président de l’INIDH.

Comme c’est fut le cas lors de l’élection du président de l’INIDH, le président sortant a brillé à nouveau par son absence à cette occasion de passation de service.

MBD

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Cellou Dalein promet à Kassory:  » je serai un partenaire loyal… »

Le chef de file de l’opposition guinéenne vient de faire une promesse au premier ministre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *