Home / Politique / Lutte contre la haine sur internet: Une initiative de Gassama Diaby que tente de pérenniser le Balai Citoyen

Lutte contre la haine sur internet: Une initiative de Gassama Diaby que tente de pérenniser le Balai Citoyen

Le ministre de la citoyenneté et de l’unité nationale est-il le mal aimé du gouvernement dirigé par Mamady Youla?

Cette question mérite d’être posée dans la mesure où Kalifa Gassama Diaby qui est l’initiateur de la traque des fauteurs de trouble sur les réseaux sociaux n’a été ni entendu, ni compris, ni soutenu dans ses démarches par ses pairs du gouvernement.

Aujourd’hui, ces ministres félicitent et soutiennent les actions du Balai Citoyen qui visent à ester en justice contre les pyromanes alors que c’est le rôle du gouvernement notamment le ministre de la justice de prendre ses responsabilités pour essayer de stopper ces comportements indélicats. Au contraire les ministres ont cautionné ces pratiques des communicants des deux plus grandes formations politiques en Guinée, le RPG et l’UFDG.

Lors de la mise en place de la cellule de veille et de surveillance des propos haineux et violents, le ministère de l’unité nationale a adressé un courrier à plusieurs acteurs de la vie politique et sociale de la Guinée, les invitant à participer à la mise en place de cette cellule pour lutter contre ce à quoi nous assistons aujourd’hui sur les réseaux sociaux mais aussi dans les différentes assemblées générales des partis politiques.

Cette cérémonie qui s’est déroulée le 26 février à l’hôtel de l’indépendance (NOVOTEL), a vu la présence des acteurs de la société Civile et des représentant des partis politiques, du médiateur de la République, mais aussi de la haute autorité de la communication (HAC). Les ministres de la justice, de la sécurité, de la communication, de l’administration du territoire, des nouvelles technologies et le secrétaire général aux affaires religieuses qui avaient reçu le même courrier d’invitation, ont tout simplement envoyer le ministre Gassama se promener avec son histoire de sensibilisation ou de lutte contre des propos haineux.

Ironie du sort, à la veille de cette invitation, le ministre Gassama avait écrit une lettre au ministre de la justice pour les propos assez belliqueux du très influent ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique. Coïncidence ou sabotage ? La question mérite d’être posée au regard des différentes cérémonies organisées par Gassama Diaby et boudées par ses homologues. L’on se rappelle de la clôture de la deuxième édition de la semaine nationale de la citoyenneté (SENACIP), une cérémonie qu’aucun ministre n’a daigné honorer par sa présence.

Aujourd’hui on est tenté de croire que sans cette initiative de Gassama Diaby reprise par la cellule Balai Citoyen de Sékou Koundouno, la folie lexicale des communicants des partis politiques serait dans une situation incontrôlable puisque qu’en dépit de la gravité des propos tenus sur facebook, aucun ministre n’a eu le courage de les condamner.

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Crise à la Cour constitutionnelle : Le front, Forces sociales-Opposition, menace par « une guérilla du jamais vue en Guinée »

La cellule balai citoyen a tenu un sit-in à la devanture de la cour constitutionnelle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *