Home / Politique / Revendications politiques : Les opposants exhortent les journalistes à contraindre Alpha Condé

Revendications politiques : Les opposants exhortent les journalistes à contraindre Alpha Condé

 » Si Alpha ne respecte pas ses engagements,  c’est la presse qui est roulée… », Makanera Kaké face aux  journalistes.  

La presse peut-elle être responsable  du non-respect par le président de la République de ses engagements ? Ce que pense en tout cas  l’actuel porte-parole de l’opposition dite ‘’républicaine’’.

Ce mercredi 4 avril 2018, Alhousény Makanera Kaké, a déclaré que si le Président Alpha Condé ne respecte pas ses engagements pris lors de sa rencontre avec le chef de file de l’opposition le 02 avril dernier dans le cadre surtout du contentieux électoral relatif aux communales de 04 février, il aura roulé la presse dans la farine.

« Aujourd’hui, il n’est pas rare d’entendre la presse dire que l’opposition se fait rouler . Mais je dis, ce n’est pas l’opposition qui s’est fait rouler  c’est ce lui qui roule l’autre qui se fait rouler, et aujourd’hui pour l’application de ces engagements, vous de la presse, Monsieur le Président de la République, l’opposition,  chaque guinéen a son rôle à jouer .Parce que c’est à vous de  formater l’opinion nationale et internationale, de préparer les gens à comprendre que dans un pays, y a pas de développement, y a pas de paix sans justice, sans confiance, et il n’y a pas de confiance si les uns et les autres ne respectent pas leurs engagements. Donc une fois de plus, celui qui respecte ses engagements,  c’est celui là qui est un homme de paix et celui qui ne respecte pas ses engagements, c’est à celui-là qu’on doit envoyer les critiques, c’est à celui là qu’il faut obliger en fin qu’il respecte ses engagements et non le contraire, c’est pourquoi, nous estimons que ces rencontres même, on dit, n’ont pas produit d’effet, je vous dis que ces rencontres ont été utiles. D’abords sans ces rencontres, on aurait pas eu les législatives, sans ces rencontres, on aurait pas eu ces élections locales parce que le pouvoir n’organise pas quand il veut, c’est quand il a été contraint. Et sans ces rencontres aussi, on aurait pas su que l’opposition est de bonne foi, on aurait pas su que c’est le Pouvoir qui ne respecte pas ses engagements. Le fait que vous savez où il y a le problème, je pense que chacun de vous fera en sorte que pour une fois quand on prend des engagements, que ces engagements soit respectés, parce que vous connaissez le problème ». a déclaré  l’ex ministre de la communication lors d’une rencontre avec ses pairs.

Pour lui, la presse doit  veiller à ce que soient  respectés ces engagements:

« Nous sommes convaincu que cette fois ci, vous même de la presse, vous allez vous battre pour que ces engagements soient respectés. Parce que quand vous avez décidé d’accompagner Soumah, il a obtenu les 40 pour cent, ce que pouvait penser chaque guinéens que c’était impossible, vous l’avez rendu possible. Cette fois ci, ce n’est pas nous qui seront rouler. Si Alpha ne respecte pas, c’est la presse qui est roulée, parce que vous connaissez la loi, vous connaissez ce qui est bon pour la Guinée », a t il ajouté .

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Aliou Bah, ancien chargé de communication du Bloc Libéral, crée son parti politique

Aliou Bah, l’ancien directeur de la communication du Bloc Libéral (BL), s’est en fin décidé ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *