Home / Politique / Les opposants forcés à se replier à coups de gaz détruisent le poste de police de Cosa

Les opposants forcés à se replier à coups de gaz détruisent le poste de police de Cosa

Le cortège du chef de file de l’opposition vient d’être empêcher d’atteindre la Tannerie point de ralliement.

Au carrefour Sompareya, Les pick-ups blindés du général Baffoe ont repoussé les opposants  par une pluie de gaz lacrimogenes. Et ce fut la débandade totale.

L’itineraire de la marche avait été modifié hier soir par une décision du gouverneur de Conakry.

Au rond point Cosa, à l’arrivée du chef de file de l’opposition et de son cortège, Mackiou Sall, maire de Dubreka,  declarait: « La lettre qu’on a adressé au maire de Matoto, c’est une lettre d’information et non pour une autorisation de sa part. On a pas besoin d’être autorisé pour marcher à Mototo qui fait partir de la Guinée et Matoto a aussi voté ».

À peine qu’il déposa le micro, le cortège, sous des chants cultivant la bravoure au combat contre la dictature, se dirigeait lentement vers le rond point de la Tannerie et il fût repoussé sur la colline entre la gendarmerie Eco18 et le carrefour Sompareya.

Sur leur débandade, les manifestants repliés jusqu’au Carrefour Cosa ont mis à sac le poste de police annexe du CIVITA à Cosa en face de la CMIS.

À l’heure de publier cette dépêche, il prévaut actuellement à Cosa un climat de terreur. Des manifestants déterminés font face aux hommes du général Baffoe.

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Mairie de Kindia : Mamadou Sylla se félicite du choix de son conseiller

  A la surprise générale, Mamadouba Bangoura de l’Union Démocratique de Guinée a été élu ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *