Home / Politique / Risque de répressions des manifestations projetées cette semaine, en Guinée

Risque de répressions des manifestations projetées cette semaine, en Guinée

Ces manifestations sont illégales, c’est l’interprétation d’une loi sur les manifestations que le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation vient de faire à l’encontre de la série de manifs projetées par l’opposition à partir de ce lundi dont la journée est consacrée au recueillement et à l’enterrement de ses militants tombés sous les balles du Pouvoir. Dans une posture de contestation des résultats communaux de février, l’opposition a appelé à une journée ville morte ce mardi, ses femmes feront un sit-in le mercredi et le jeudi le ton d’une grande marche a été donné le vendredi au sortir d’une réunion de crise.

Le Gouvernement, par le ministre Bouréma Condé attribue le caractère illégal à ces manifs en prétendant se fonder sur un texte de loi dont il a fait le commentaire en se substituant aux juges, seuls compétents dans l’interprétation des textes de lois. En citant les conditions préalables à toutes manifestations, Bouréma Condé part du postulat que celles-ci sont illégales, en conséquence ’’interdites’’, terme qui est revenu à plusieurs reprises dans son discours. « Toute marche qui n’obéit pas à cette procédure sera simplement interdite », en précisant qu’il s’agisse de dispositions légales et non « un texte arraché de ma tête ». Ce n’est pas non plus ‘’un abus du Pouvoir’’ mais ‘’une volonté de respecter les lois guinéennes », a-t-il renchérit.

De l’hypothèse où une interdiction suppose la sanction, on pourrait alors s’interroger sur la nature de celle-ci envers cette série de manifestations de l’opposition, dont l’enterrement de ses quatre (4) victimes dont une femme, tuées le 14 mars, sera procédé dans quellesques heures au cimetière de Bambeto ?

Boubacar BARRY / 655 759688

 

 

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Contentieux électoraux en Guinée : Vers la reprise des manifestations ?

L’opposition veut se retirer des travaux du comité de suivi. Au cours d’une plénière qu’elle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *