Home / Politique / Manifestations politiques en Guinée: Deux morts ce mercredi à Conakry !

Manifestations politiques en Guinée: Deux morts ce mercredi à Conakry !

La manifestation politique de ce mercredi à l’appel de l’opposition républicaine qui conteste les résultats officiels des communales de février a fait deux morts. La route le prince a été le théâtre de violents affrontements entre jeunes manifestants et forces de l’ordre, policiers et gendarmes. Des violences ont agité les quartiers de Bambeto, Cosa, Wanindara, Sonfonia,…

Agés respectivement de 26 et de 22 ans, Boubacar Barry et Mamadou Bailo Diallo sont tués à bout portant par les gendarmes de l’escadron mobile de Wanindara ce mercredi 14 mars, accusent les témoins. Après avoir écrasé le nez, la balle a percé la tête de Mamadou Bailo Diallo, chauffeur de profession, qui tomba raide mort, selon Soulay Thianguel, responsable de communication de l’UFDG, le principal parti adversaire d’Alpha Condé. Le corps est finalement admis au CHU d’Ignace Deen à Kaloum après la plyclinique de Dixinn. Quant à Boubacar Barry, première victime, il a reçu la balle le matin au niveau du ventre au même quartier à Waninadara, dans la commune de Ratoma, et succombe un peu plus tard.

Le porte-parole du haut commandement de la gendarmerie, parle aussi d’un gendarme grièvement atteint au nez par une balle d’un manifestant « un gendarme a été blessé par balles de calibres 12 à la T5. Il est admis à l’hôpital sino-guinéen», déclare le commandant Mamadou Alpha Barry.

Les femmes de l’opposition avaient organisé une marche blanche contre la tuerie des manifestants politiques en Guinée. Elles pleuraient le 07 mars, la veille de la journée internationale des droits des femmes, les 90 personnes tombées sous les balles du régime d’Alpha Condé, aujourd’hui 92.

Ces manifestations politiques liées à la contestation des résultats municipaux de février dernier se poursuivent au lendemain de la suspension de la grève des enseignants qui a paralysé le pays pendant un mois avec de terribles violences.

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Destitution de Kelèfa Sall : La cellule Balai Citoyen appelle à un sursaut national

  De plus en plus de voix s’élèvent contre la campagne de destitution de Kelefa ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *