essay writers uk
Home / Faits divers / Société / Célébration de la fête internationale des femmes

Célébration de la fête internationale des femmes

La Guinée a célébré à l’instar des autres pays du monde la fête internationale des femmes ce jeudi 08 mars 2018 au palais du peuple.

Au cours de la cérémonie, cinq-5- braves femmes rurales évoluant dans des activités artisanales et d’associations de promotion féminine ont été récompensées par un prix et une enveloppe 20 millions chacune pour leur épanouissement.

Deux autres, dans la vague des centaines de femmes qui ont bénéficié d’une formation en Chine dans les métiers de teinture, de saponification, de broderie et autres, ont reçu des attestations des mains de l’ambassadeur de Chine en Guinée.

Pour l’épanouissement des femmes rurales, 100 ordinateurs à leur disposition afin de se familiariser avec l’internet et son bienfait, la remise est faite par madame le ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance. 10 400 femmes seront par an.

La représentante du système des nations-unis en Guinée a dénoncé la faible représentativité des femmes dans les hautes fonctions, la précarité de l’emploi des femmes sans perfection et sans revenus stables avec le faible taux d’alphabétisation, l’accès difficile à la santé ; choses qui les rendent vulnérables aux grossesses non désirées, aux rapports sexuels forcées avec risque d’infection. Autres obstacles à franchir pour l’autonomisation des femmes et filles, selon elle, sont les inégalités ancestrales sources de discrimination et d’exploitation.

La vice présidente du parlement des enfants de Guinée, Aissatou Fofana, a condamné les évènements de Kalinko qui a couté la vie à 5 enfants calcinés et interpelle le chef de l’Etat sur les violences dont sont victimes les enfants : le mariage d’enfants, les mutilations génitales féminines, les viols sur petites filles avec leurs conséquences graves sur leur santé empêchant aussi leur épanouissement, leur autorisation et leur éducation.

Condamnant toutes les formes de violences à l’égard des enfants, madame le ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, promet de renforcer les budgets des programmes et projets d’autonomisation des femmes.

« En tant que président, garant du développement de ce pays, du développement de la jeunesse et de l’autonomisation des femmes, je vais prendre mes responsabilités», déclare Alpha Condé qui promet de nommer des ministres qui seront à l’écoute du peuple, faisant allusion à la crise socio-éducative liée à la grève des enseignants qui paralyse le pays de puis le 12 février dernier

.

 

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Justice: les greffiers partent en grève

Après la fronde des gardes pénitentiaires, le département de la justice doit faire face à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *