Home / Politique / Contentieux électoral : Le RPG non favorable, fait valoir sa défense

Contentieux électoral : Le RPG non favorable, fait valoir sa défense

Le RPG, parti au Pouvoir a rencontré à son tour ce vendredi 02 mars la CENI (Commission électorale nationale indépendante), l’organe d’organisation et de gestion des élections en Guinée pour la convaincre que les réclamations sur le réexamen des résultats des communales du 04 février dernier que son rival de l’opposition, l’UFDG, a transmis hier jeudi 01 mars à la CENI sont irrecevables. Suite aux contestations des résultats publiés par elle, la CENI avait décidé d’entendre les partis sur leurs réclamations.

Le délai des réclamations est frappé de forclusion, selon l’interprétation de la loi que faite le secrétaire permanent du RPG : «Tous les résultats publiés par la CENI sont des résultats où le contentieux n’existe plus, c’est vidé déjà par les juridictions, par les magistrats ». Associés à toutes les étapes du processus électoral, pour LANSANA KOMARA, les partis politiques auraient dû attaquer les résultats au niveau des CACV (Commissions administratives de centralisation des votes), légalement compétentes dans la publication des résultats qui seront confirmés par la CENI.

Son adversaire, le parti UFDG à la CENI ce jeudi 01 mars, a remis en cause les résultats dans 9 circonscriptions électorales du pays dont elle demande le recomptage.

Après le directeur des opérations, le tour du président de la CENI de dégager son incompétence à statuer à nouveau sur ces communales : « Je précise ici que la CENI n’a ni les moyens techniques, ni les moyens financiers, ni les moyens juridiques. La loi ne nous le permet pas de revenir sur les élections, de revenir sur les résultats déjà annoncés pour ces élections là», maitre SALIFOU KEBE.

A quoi serviront alors ces multiples rencontres de l’organe de gestion des élections aux partis contestataires ?

SALIFOU KEBE poursuit : «Ce que nous sommes en train de faire, c’est d’écouter les partis, de mettre tout cela dans un document unique que nous allons présenter aux autorités du pays. Si les résultats doivent être revus, ce n’est pas au niveau de la CENI parce que la CENI n’a aucune compétence pour ça ».

Boubacar BARRY / 655 759 688

 

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Aliou Bah, ancien chargé de communication du Bloc Libéral, crée son parti politique

Aliou Bah, l’ancien directeur de la communication du Bloc Libéral (BL), s’est en fin décidé ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *