customwritings
Home / Politique / Réaction de François Soudan de Jeune Afrique

Réaction de François Soudan de Jeune Afrique

  1. Tout d’abord, et pour l’honnêteté du débat, évitons de mettre sous ma plume et entre guillemets des phrases que je n’ai… pas écrites ! (ex : « qui sèment le désordre pour déstabiliser le pouvoir d’AC »).
  2. Les faits sont têtus. Depuis huit ans, les actes de contestation violente du pouvoir en place proviennent tous, à Conakry, du même quartier de Ratoma où la proximité est établie entre les revendications de l’UFDG, celles des jeunes et la composition communautaire de la grande majorité des habitants. En quoi le fait de rappeler cette évidence équivaut-il à une quelconque stigmatisation de ladite communauté ?
  3. La cartographie électorale de la Guinée est limpide. C’est dans le Fouta et à Ratoma, ses fiefs, que l’UFDG et son chef réalisent de très loin leurs meilleurs scores. Certes, lors des communales du 4 février, ce parti est arrivé à égalité avec la formation au pouvoir dans certaines villes de Basse Guinée, ce qui constitue un progrès. Mais il faudra m’expliquer pourquoi qualifier M. Dalein Diallo de leader de sa propre et très respectable communauté (ce que je maintiens) est « diffamatoire » – à moins de considérer qu’il s’agit là d’une tare. Aurais-je écrit le contraire que cela m’aurait aussi valu, de sa part, une volée de bois vert !
  4. J’aimerais être aussi sûr que vous du fait que les jeunes qui ont tragiquement perdu la vie lors des violences de rue depuis 2010 soient tombés « pour la Guinée » et non pas dans le champ clos d’une lutte pour la conquête de ce que vous appelez « le pouvoir d’État ». Je n’en suis, hélas, pas convaincu.

    François Soudan

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Kassory Fofana « espère travailler main dans la main » avec Cellou Dalein

Après avoir rencontré Sidya Touré la semaine dernière, le nouveau premier ministre s’est rendu ce ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *