Home / Economie / Un poids trop lourd de revendications sur le Gouvernement. Ça craint pour ce Lundi !

Un poids trop lourd de revendications sur le Gouvernement. Ça craint pour ce Lundi !

Une série de diverses manifestations est annoncée ce lundi 26 février 2018. Episode, tous contre un : l’opposition républicaine, les syndicats et la société civile, exercent une lourde pression sur le Gouvernement à travers des manifestations projetées.

Au sortir d’une réunion ce vendredi 23, l’opposition républicaine, dénonçant la fraude électorale en marge des communales du 04 février dernier, rejette les résultats proclamés par la CENI et annonce la reprise des manifs dès le lundi 26 par une journée ville morte.

En dehors du champ politique, dont les violences ont déjà coûté la vie à plus de 7 personnes et causé de dégâts très importants à travers le pays, se côtoie la revendication du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, qui coince le gouvernement depuis deux semaines. Vendredi 23 février encore, une autre centrale syndicale, l’UGTG, Union Générale des Travailleurs de Guinée, s’invite dans la danse en appelant à l’arrêt du travail dans tous les secteurs de la vie économique à partir du lundi jusqu’à satisfaction effective de ses revendications.

Par ailleurs, la crise dans le secteur éducatif perdurant, la société civile guinéenne, décide de faire une marche pacifique ce lundi 26 février dont l’itinéraire est du port autonome de Conakry à la bourse du travail en passant par le ministère de l’éducation nationale.

La Guinée au bord de la crise de nerfs !

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Cellou Dalein promet à Kassory:  » je serai un partenaire loyal… »

Le chef de file de l’opposition guinéenne vient de faire une promesse au premier ministre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *