Home / Faits divers / Société / « Les enseignants ont répondu au mot d’ordre de grève de Conakry jusqu’à Yomou », dixit Aboubacar Soumah

« Les enseignants ont répondu au mot d’ordre de grève de Conakry jusqu’à Yomou », dixit Aboubacar Soumah

Lundi 12 février, la faction dissidente du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée), version Aboubacar Soumah, a déclenché la grève des enseignants sur toute l’étendue du territoire. En ce mardi 13 février, deuxième journée de la grève, Aboubacar Soumah est satisfait.

Le 12 février, première journée de la grève des enseignants, plusieurs établissements d’enseignement publics ont suivi le mot d’ordre de grève.

Le syndicaliste meneur de la grève, Aboubacar Soumah, se dit heureux du bilan de la première journée « Le bilan est positif. Toutes les préfectures, toutes les régions ont suivi le mot d’ordre de grève, excepté quellesque deux à trois écoles de la ville de Kankan, donc à part ces trois écoles, toutes les écoles de la République, dans toutes les préfectures, le mot d’ordre a été suivi » se réjouit-il

Pour l’heure, aucune démarche de négociation n’est entamée par le gouvernement. Aboubacar Soumah et ses acolytes du SLECG ne compte pas lâcher prise tant que ‘’ les points de revendication ne sont pas satisfaite’’.

 

MBD

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Justice: les greffiers partent en grève

Après la fronde des gardes pénitentiaires, le département de la justice doit faire face à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *