Home / Faits divers / Société / La FEGUIPAE demande aux syndicats des enseignants de sursoir à la grève de demain Lundi

La FEGUIPAE demande aux syndicats des enseignants de sursoir à la grève de demain Lundi

La Fédération guinéenne des parents d’élèves, étudiants et amis de l’école (FEGUIPAE), par la voix de sa présidente a, dans une déclaration fait part de l’inquiétude des parents d’élèves, suite à l’appel de grève annoncé par le SLEECG, à sa tête Aboubacar Soumah, ce lundi 12 février.

La présidente de la FEGUIPAE soutient que le système éducatif a subi plusieurs perturbations pour cette année académique 2017-2018. Face à cette période électorale tumultueuse, AdamaSow se montre inquiète, «Les violences post-électorales rendent déjà l’environnement peu sécurisé pour l’éducation de nos enfants. Deux grèves en une année académique seront donc pire pour la réussite de nos enfants » s’exclame-t-elle.

La FEGUIPAE invite le Syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée (SLEECG) version Aboubacar Soumah, de sursoir à la grève de ce lundi 12 février, «Nous invitons nos frères et sœurs enseignants à sursoir à ce mot d’ordre de grève jusqu’au non-respect de ce protocole signé le 9 octobre 2017 dont les retombées sont attendues en fin février 2018 »

Par ailleurs les parents d’élèves demandent l’entente entre les deux factions du SLEECG pour qu’il y’ait un répondant consensuel face au Gouvernement.

 

MBD

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Justice: les greffiers partent en grève

Après la fronde des gardes pénitentiaires, le département de la justice doit faire face à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *