Home / Politique / Processus électoral : Le REFMAP appelle les acteurs politiques à privilégier la voix légale.

Processus électoral : Le REFMAP appelle les acteurs politiques à privilégier la voix légale.

La recrudescence des violences dans le pays, inquiète plus d’un. C’est dans ce sens que le Réseau des Femmes du Fleuve Mano pour la Paix (REFMAP), a tenu une conférence de presse ce vendredi 9 février à la maison de la presse.

La présidente du REFMAP a, dans son allocution fait le parallèle des cirses qu’il y’a eu dans les pays du Mano (Guinée, Libéria, Sierra Léone..). Elle a fait un lien et se dit inquiète.

« Nous sommes inquiets qu’avant même la fin de ce processus, qu’il y’ait la proclamation officielle des résultats, qu’il y’ait autant de violence, autant de contestations. Ça nous fait penser que le cadre juridique et règlementaires des élections communales n’a ou pas été compris ou pas été accepté. On a amené le peuple dans un processus auquel les acteurs qui ont pris part ne croyaient pas. Et si c’est le cas je pense que c’est une trahison » déclare Hadja Saran Daraba.

Depuis le lendemain des élections communales du 4 février, les violences ont fait des morts et de destruction des biens matériels. La présidente du REFMAP préconise « la prise de conscience. Il faut que tout le monde prenne conscience. Tous les acteurs, principalement ceux qui agissent. Si on est mécontent d’un résultat électoral, on va à la commission de centralisation on écoute, mais qu’on ne barre pas la route » conseille-t-elle.

Pour finir, elle a invité les acteurs politiques à privilégier la voix légale pour exprimer leur mécontentement.

 

MBD

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Guerre des égos entre le Gouvernement et le SLECG de Aboubacar Soumah

«Je vous informe que des images sont préparées pour être projetées par la RTG pour vous ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *