Home / Politique / Massacre du 28 septembre : le ministre de la justice en conclave avec une mission de la CPI

Massacre du 28 septembre : le ministre de la justice en conclave avec une mission de la CPI

Le dossier du 28 septembre toujours dans l’œil du cyclone de la cour pénal internationale (CPI). Ce vendredi 9 février 2018, une mission de la cour pénale internationale a eu un tête-à-tête avec le ministre de la justice, garde des sceaux.

A l’occasion de cette audience, les émissaires de la CPI et le ministre Cheik Sacko ont fait le point sur le dossier du massacre du 28 septembre qui a couté à la vie d’une centaine de guinéens et de plusieurs femmes violées.

Au coursdes échanges, l’équipe mandatée par la procureur Fatou Ben Souda, a salué l’effort fourni par le gouvernement guinéen pour en finir avec ce dossier. Les émissaires se disent heureux du renvoi incessant de tous les inculpés devant un tribunal criminel qui sera mis en place pour la circonstance.

Le ministre de la justice Me Cheick Sacko en réponse aux émissaires de la CPI, a signifié la volonté du gouvernement guinéen de sévir contre l’impunité surtout dans ce cas précis et de tout autre cas.

Emeric Rogierle chef de section de l’analyse des situations de la cour pénale internationale a pour finir promu au garde des sceaux du soutien de son institution pour une bonne organisation équitable du procès du massacre du 28 septembre.

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Guerre des égos entre le Gouvernement et le SLECG de Aboubacar Soumah

«Je vous informe que des images sont préparées pour être projetées par la RTG pour vous ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *