Home / Politique / Guinée: Alpha Condé a toujours une dent dure contre la presse

Guinée: Alpha Condé a toujours une dent dure contre la presse

La présidence de la république a offert vendredi dernier un déjeuner de presse à Sekhourouréya sous l’initiative du ministre conseiller personnel du chef de l’État, Tibou Camara. Une occasion saisie par le président en exercice de l’UA de faire des reproches à la presse guinéenne qu’il estime non professionnelle. 

Les couacs ont commencé à la rentrée où il y’a eu des soucis sur le plan de l’organisation. Certains journalistes qui ont effectué le déplacement dans le but de prendre part à la rencontre n’ont pas eu accès à la présidence. Leurs noms ne figuraient pas sur la liste des invités. Ce qui a provoqué de la frustration chez certains qui ont rebroussé chemin.

Ceux qui ont eu la chance de franchir l’entrée ont eu droit à un speech peu tendre du président Condé. Pour le président de la république, tout le monde a changé en Afrique sauf les journalistes guinéens. Pour lui,  ces hommes de médias, au lieu de montrer les réalisations faites par le gouvernement, de la gestion du gouvernement et sa présidence de l’union africaine (UA) alors que tout le monde se félicite de son passage à la tête de l’UA, ne font que montrer une mauvaise image de la Guinée.

Alpha condé est revenu  aussi sur l’épisode de la dernière grève des enseignants. » Vous avez soutenu Aboubacar Soumah alors qu’il était en rébellion contre l’Etat. Comment peut-il déclencher une grève alors qu’on a signé un accord avec les syndicalistes », s’est interrogé le chef de l’exécutif guinéen.

Plus loin,  il dira que malgré l’irresponsabilité des journalistes, aucun d’entre eux n’est en prison.  » Depuis que j’étais opposant, j’ai dit que je ne vais pas répondre à un journaliste.  Ce n’est pas maintenant que je vais le faire. Certains ont raconté des insanités sur l’armée et d’autres ont annoncé ma mort ».

Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, Alpha condé n’est pas très « ami » avec la presse privée notamment. Mais c’est à la fin de l’année 2017 que les relations sont devenues plus tendues suite à la propagation d’une rumeur donnant pour mort le chef de l’Etat.

 

Dara Bah

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

GPT : Kassory « trahit » et son vice-président mécontent, démissionne !

Ibrahima Kassory Fofana, président de GPT (Guinée Pour Tous) et ministre d’Etat chargé des investissements publics ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *