Home / Actualités / Kim Jong-Un : «Il y a toujours un bouton nucléaire sur mon bureau»

Kim Jong-Un : «Il y a toujours un bouton nucléaire sur mon bureau»

À l’occasion de ses vœux du Nouvel An, le dirigeant nord-coréen a affirmé que son pays était devenu une puissance nucléaire capable de frapper les États-Unis. Kim Jong-Un a par ailleurs tendu la main à ses voisins de Corée du Sud.

Double discours à Pyongyang. Comme la plupart des chefs d’État du monde, Kim Jong-Un a sacrifié à la tradition des vœux du Nouvel An retransmis à la télévision. Le dirigeant nord-coréen s’est d’abord attaqué aux États-Unis. Les relations entre le troisième représentant de la dynastie Kim et le président américain Donald Trump, qui se sont verbalement affrontés tout au long de l’année 2017, sont notoirement exécrables.

Kim Jong-Un a notamment déclaré que les États-Unis n’étaient plus en mesure d’attaquer la Corée du Nord, devenue selon lui une puissance nucléaire capable de frapper l’ensemble du territoire américain. «L’ensemble des États-Unis est à portée de nos armes nucléaires et il y a toujours un bouton nucléaire sur mon bureau. C’est la réalité, pas une menace», a déclaré le chef d’État.

Le dirigeant a également promis de «produire en masse des têtes nucléaires et des missiles et accélérer leur déploiement». Il a répété que le Nord avait atteint son but, accéder au statut d’État nucléaire, et souligné que ses programmes d’armement étaient de nature défensive. «Nous devons toujours nous tenir prêts à mener des contre-attaques nucléaires immédiates contre les projets ennemis de guerre nucléaire», a-t-il martelé.

«Le Nord comme le Sud doivent faire des efforts»

Dans le même discours, Kim Jong-Un a tendu la main à Séoul en disant souhaiter une amélioration des relations et l’ouverture d’un dialogue entre les deux Corées. «Concernant les relations Nord-Sud, nous devrions réduire les tensions militaires dans la péninsule coréenne pour créer un environnement pacifique», a-t-il déclaré. «Le Nord comme le Sud devraient faire des efforts.»

Kim Jong-Un a ajouté envisager l’envoi en février prochain d’une délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, dont il a dit souhaiter la réussite. «La participation de la Corée du Nord aux Jeux d’hiver serait une belle occasion de montrer l’unité du peuple et nous espérons que les Jeux seront un succès. Des responsables des deux Corées pourraient discuter rapidement de cette possibilité».

Le président sud-coréen Moon Jae-in, favorable au dialogue avec le Nord, a estimé que la participation de la Corée du Nord aux JO garantirait la sécurité de l’événement et a proposé le mois dernier que la Corée du Sud et les États-Unis repoussent à cet effet d’importants exercices militaires annuels conjoints considérés par Pyongyang comme une provocation.

 

 

Lefigaro

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Guinée : Le chef de l’Etat a présidé à Kankan les festivités du 59e Anniversaire de la fête de l’Indépendance du pays

Kankan, le 13 janvier 2018. Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *