Home / Droit pour tous / Le Ministère de la justice face à la Presse

Le Ministère de la justice face à la Presse

Le ministère de la justice a tenu une conférence de presse ce vendredi 29 décembre dans son nouveau siège. Objectif : faire état de l’impact des réformes du secteur de la justice. Il en a profité pour aborder des questions d’actualités judiciaires.

Depuis la suppression des cours d’assises, plusieurs dossiers criminels ont été évacués dans les tribunaux de premières instances. Selon le procureur général de la cour d’appel de Conakry Moundjourou chérif, il y’a eu « 357 affaires jugés » depuis le mois d’avril. Quant au procureur de la cour d’appel de Kankan William Fernandez, « 66 affaires ont été jugés » en 8 mois.

Le 28 décembre, le président de la République a gracié 245 prisonniers. Cette grâce présidentielle que le chef de l’Etat a, est fondée sur un certain nombre de critère,: « exclusion de toutes peines criminelles ou assimilées, c’est-à-dire incendie, viol ou autre ; exclusion de toute peine à caractère financier tout ce qui est détournement ; exclusion de toute peine supérieure à 5 ans ; exclusion de toute peine liée aux infractions phoniques ; exclusion de toute peine correctionnelle portant atteinte aux genres, mineurs et autres personnes vulnérables et enfin les condamnés doivent purger la moitié leurs peines ».Des critères que les parquets généraux et l’administration pénitentiaire se sont fondés pour faire la liste des personnes à gracier, a soutenu le ministre.

Le cas du dossier du 28 septembre, n’est pas passé inaperçu lors de la conférence.« je suis heureux de vous annoncer que cette instruction a pris fin aujourd’hui. Donc on est le 29 décembre, l’ordonnance de renvoi devant le tribunal criminel a été faite, ça veut dire que l’instruction est terminée ». Poursuivant il annonce, «  je vais prendre un arrêté créant un comité de pilotage ou des différentes personnalités vont être représentées, le parquet général, le ministère et certaines associations représentatives pour que tout soit fait dans la transparence », promet le Ministre de la justice garde des sceaux, Cheik Sacko.

 

MBD

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Maitre Fréderic Foromou Loua conteste l’élection du nouveau président de l’INIDH.

L’institution nationale des droits humains a renouvellé ses instances ce mardi 3 avril lors de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *