Home / Actualités / Guinée : Toumba Diakité, sous le danger imminent, attend son sort sans avocats

Guinée : Toumba Diakité, sous le danger imminent, attend son sort sans avocats

Le collectif des avocats du Commandant Toumba Diakité jette l’éponge. Maîtres Yomba Kourouma, Aboubacar Sylla et Lanciné Sylla, devant les journalistes ce mercredi 20 décembre 2017 à Conakry, annoncent leur retrait définitif. Motif : le non respect des droits de leurs ex client et par conséquent ne voulant pas être « artisans, auteurs et spectateurs» de l’illégalité en accompagnant un dossier dont « la clôture n’a obéit à aucune procédure ».

« L’histoire ne se souviendra pas de nos exploits, de nos trophées…Mais elle se souviendra de nos échecs, de nos erreurs, de notre indifférence face à l’injustice, face à la tyrannie de l’exécutif et à la barbarie du judiciaire,…sous notre regard passif mais coupable et répréhensible. L’histoire est têtue et nous devons à tout prix éviter de laisser des empreintes négatives », déclare Me Paul Yomba Kourouma.

Aboubacar Toumba Diakité, victime d’un acharnement politico-judiciaire :

Extradé, non pas pour le massacre du 28 septembre, à en croire les avocats, mais pour l’assassinat de Makambo et la tentative sur le président Dadis, le dossier n’est interverti qu’à son arrivée à Conakry. Et depuis, il est incarcéré dans des conditions les plus répugnantes, dénoncent les avocats qui le voient en « la victime expiatoire des forfaits de ses pairs coaccusés  élevés en dignité par l’autorité et qui jouissent de son entière protection ». Seul donc pour réparer la faute dont plusieurs sont cités et incriminés mais jamais comparus.

Malade en prison :

« Toumba à ce jour, développe une maladie, il est très souffrant en prison, il a eu une fissure de la ligne abdominale, les médecins ont conclu à une hernie blanche » qui nécessite une intervention chirurgicale. Mais sa demande d’évacuation sanitaire à l’étranger est sans effet.

Tentative d’empoisonnement ou d’assassinat :

Le collectif des avocats annonce la nouvelle fraiche sur l’intention des autorités à attenter à la vie ou à la santé de leur ex client. « Toumba a esquivé de justesse à une tentative d’empoisonnement » en refusant un prélèvement ou une injection sans nécessité de la part d’un médecin infiltré, rassurent les avocats.

Le ministre de la justice avait promis un procès avant fin 2017 :

Cette annonce de retrait définitif des avocats intervient après la clôture par défaut de l’affaire par les juges d’instruction qui ont communiqué le dossier au procureur de la république, qui à ce jour, a lui aussi terminé son réquisitoire définitif.

Les avocats, alors convaincus qu’« un jugement digne et équitable n’est pas à entrevoir », se retirent à 10 jours de 2018.

Les avocats appellent à un front commun pour empêcher la violation de la loi :

« Les beaux discours, les belles poésies se transformerons en de grands réquisitoires, en des sentences difficiles que nous purgerons dans les tombes. Pour donc éviter un tel verdict de l’histoire, avocats, journalistes, défenseurs des droits de l’homme devons pouvoir agir, réagir, dire non à toutes formes de violation de la loi, des droits de l’homme, des règles régissant la démocratie et l’Etat de Droit »

Boubacar Barry / 655 759 688

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Justice : ouverture du procès du colonel Issa Camara et cie

Comme prévu, le procès du colonel Issa Camara accusé de violences sur les citoyens de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *