Home / Actualités / OMEGA dénonce : « …Une autre fille de 11 ans qui a été donnée en mariage à un homme de 45 ans à Labé »

OMEGA dénonce : « …Une autre fille de 11 ans qui a été donnée en mariage à un homme de 45 ans à Labé »

Les problèmes des enfants étaient au cœur d’une conférence de presse organisée ce mardi 05 décembre  à Conakry par l’Organisation Mères et Enfants de Guinée et d’Afrique (OMEGA).

« Un enfant n’est pas seulement un être fragile qu’il faut protéger mais que c’est une personne qui a le droit d’être éduqué, soigné, protégé quelque soit l’endroit dans le monde où il est né et aussi qu’il a le droit de s’amuser, d’apprendre et de s’expliquer », en vertu de la  convention internationale des droits de l’enfant  du 20 novembre 1989.

Ratifiée par la Guinée, mais non respectée :

 « En Guinée de façon générale, des milliers d’enfants sont privés de leur droit. Il s’agit de la protection, un droit fondamental pour nous les enfants », déplore l’OMEGA qui dénonce la pléthore d’enfants  en Guinée qui se pavanent à travers les rues de la capitale et de l’intérieur du pays n’ayant pas eu la chance d’aller à l’école ‘’parce qu’ils sont pauvres, parce que leurs parents souffrent’’.  « Ils ont la responsabilité de prendre leur destin en main or qu’ils sont des enfants, ils ont le droit  d’aller à l’école, à préparer leur avenir, à avoir un avenir sûr et certain »

« beaucoup d’enfants aujourd’hui sont privés du droit à l’éducation  soit par le vouloir de leurs parents qui les utilisent pour faire le commerce, la mendicité ou le travail ménager’’ soit l’inexistence d’aide publique ou privée pour prendre en charge la scolarité des enfants pauvres.

L’OMEGA dénonce aussi d’autres problèmes qui empêchent l’émancipation des  enfants en occurrence les jeunes filles, c’est le cas des mariages précoces et forcés (22.8% de filles de -15 ans sont données en mariage et 55.6%  de filles sont données en mariage avant l’âge de 18 ans), les mutilations génitales féminines ( 97% des femmes) , les taches ménagères, la déscolarisation de la jeune fille,…

« Il n’y a même pas deux mois, le club des jeunes filles leaders de Guinée a essayé de gérer le problème d’une jeune fille qui a voulu étudier mais ses parents l’en ont empêché. Heureusement que le club des jeunes filles  est venu à son secours pour pouvoir gérer la petite fille et le cas a été réglé. Quand -t-on prend une autre fille de 11 ans qui a été donnée en mariage à un monsieur de 45 ans à Labé. Heureusement que le club des jeunes filles a su venir en aide à cette fille », par ces mots, OMEGA condamne le mariage précoce.

Pour notre avenir, nous enfants….

« Les parents doivent nous laisser étudier, le gouvernement doit s’investir dans notre éducation, dans notre émancipation ».

OMEGA demande le soutien des partenaires financiers  et des medias pour véhiculer son appel au secours.

Boubacar Barry pour lumiereguinee.com / 655 759 688

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Justice: les greffiers partent en grève

Après la fronde des gardes pénitentiaires, le département de la justice doit faire face à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *