Home / Actualités / Pita : le feu « mystérieux » reprend ses ravages dans la sous préfecture de Doghol Touma

Pita : le feu « mystérieux » reprend ses ravages dans la sous préfecture de Doghol Touma

114 cases et maisons parties en fumée, c’est le nouveau bilan du feu qui ravage les districts de la sous préfecture de Doghol Touma (Préfecture de Pita).

Il  n’ya pas très longtemps, un feu d’origine inconnue avait fait irruption dans ladite sous-préfecture brulant environs 80 cases. Selon les Habitants de cette localité, c’est une fumée qui commence à jaillir des toitures puis s’en suit les flammes. Selon toujours ces habitants joint au téléphone par les radios de Labé, quand on transporte les objets se trouvant dans  les cases en instance de bruler pour les mettre à l’abri dans d’autres, ces dernières aussi prennent feu.

Ces flammes jugés mystérieuses pour l’heure avaient cessés pendant quelques temps, mais le président du district de boulléré joint au téléphone par la Radio Gpp FM Labé ce dimanche nous a laissé entendre que le feu recommence ses ravages dans d’autres districts de la sous-préfecture; districts qui n’avaient pas été touchés par le passé. Cette fois ci ce n’est pas que les cases, même les maisons sont touchées. Le dernier Bilan fait état de 114 habitations calcinées et ces centaines de sinistrés continuent de passer la nuit à la belle étoile ; le président du district de boulléré demande donc aux  personnes de bonne volonté de leur venir en aide.

Il est à noter que des dons avaient été faits à ses pauvres populations, des dons venant même des membres du gouvernement. Toutes fois, aucune autorité censé de trouver une cause scientifique à ce feu n’a été déployer de ce coté.

Mamadou Kossa SOW depuis Labé pour lumiereguinee.com

 621145435

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Visite du médiateur de la République à l’Assemblée nationale.

Le médiateur de la république  a effectué une visite ce mercredi 11 avril à l’assemblée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *