Home / Actualités / Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix : « Si nous voulons être une nation, il faut la justice et sa neutralité »

Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix : « Si nous voulons être une nation, il faut la justice et sa neutralité »

Lancement de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix ce mercredi 01 novembre 2017 dans la salle des congrès du palais du peuple avec la présence du premier ministre chef du Gouvernement, de la société civile, des missions diplomatiques et consulaires, des institutions internationales,… Cette deuxième édition sera célébrée comme la précédente pendant 7 jours sur toute l’étendue du territoire national avec le thème ‘’ le citoyen dans la construction de la nation’’ et le slogan ‘’un peuple, une volonté, une nation’’.

Dans son discours d’ouverture, le gouverneur de la ville de Conakry, le général de brigade Mathurin Bangoura a affirmé que « la culture de la citoyenneté est le passage obligé à tout peuple qui aspire à la paix, au développement.. »

« L’objectif de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix, explique le ministre Khalifa Gassama Diaby, n’est pas d’inventer le citoyen en une semaine. La finalité de cette initiative est de nous rappeler à tous, à chaque guinéen individuellement, à l’Etat, à tous les partis politiques, à l’ensemble de la société civile, à tous les acteurs de la vie de notre nation, de nous rappeler à l’exigence du civisme, à l’impératif du civisme, d’égalité, de liberté et de solidarité ».

A l’entame de son discours, le ministre de la citoyenneté et des droits de l’homme ne s’est pas également privé de rappeler une valeur fondamentale d’une Guinée « qui n’est belle que lorsqu’elle est unie et lorsqu’elle fait une nation ».

Par ailleurs, à l’Etat, en occurrence sa fonction judiciaire, le ministre reste ferme quant à la justice et à sa neutralité, au dialogue ‘’serein e sans violence et sans haine’’, indispensables à création d’un citoyen modèle et de la nation.

Bouba Barry / 655 759 688

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Pèlerinage : aller à la Mecque, coûte plus de 40 millions GNF

Pour aller effectuer le cinquième pilier de l’islam, les musulmans guinéens doivent débourser plus de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *