bestessays uk
Home / Actualités / Surprise en C.Ivoire: Henriette Diabaté, présidente du RDR, le parti de Ouattara.

Surprise en C.Ivoire: Henriette Diabaté, présidente du RDR, le parti de Ouattara.

Le 3ème congrès ordinaire du Rassemblement des républicains (RDR) s’est achevé ce dimanche au palais de sport de treichville (Abidjan), avec l’adoption par les congressistes d’un nouveau bureau dirigé désormais par la Grande Chancelière, Henriette Dagri Diabaté.

Henriette Dagri Diabaté, la grande Chancelière de la République est la nouvelle présidente du RDR, le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire. Cette nomination, pour le moins inattendue, vient pour montrer, au-delà de toutes les analyses possibles, que le président de la République Alassane Ouattara, qui était jusque-là président du RDR et à qui la nouvelle Constitution permet de continuer à assumer cette fonction, est peut-être en train de passer la main. Même si celle qui lui succède et qu’il appelle « maman » n’osera pas se la jouer en solo sans le regard du fils bien-aimé, il n’en demeure pas moins que l’homme a décidé de laisser le gouvernail de la barque. Cela devrait rassurer les défenseurs ardus de l’alternance en 2020, et aussi taire les velléités des caciques qui poussaient leur champion à un troisième mandat qui, il faut le dire, n’est pas anticonstitutionnel.

Cela induit une deuxième approche de cette nomination.

Henriette Dagri Diabaté, Professeur titulaire d’Histoire, née en 1935 apparaît comme la matriarche de ce parti dont elle a d’ailleurs été militante après la création. Elle devra avoir entre autres pour mission de canaliser les extrémismes, et faire les concessions nécessaires pour la survie, non seulement du parti, mais aussi, la survie de ses alliances avec les autres partis du Rhdp(Rassemblement des houphouetistes pour la paix et la démocratie). Elle sera à l’image d’un footballeur qui, parce qu’il a brillé de mille feu en son temps, force le respect et l’admiration de ses cadets.

Avec Henriette Diabaté, le parti au pouvoir sera géré par une autre dame de fer, Kandia Camara en tant que secrétaire générale. Cette dernière accède à ce poste parce que, selon des indiscrétions, les hommes pressentis, Amadou Soumahoro, Adama Bictogo et autres affichaient déjà des intransigeances. La native de Gbon, au nord de la Côte d’Ivoire a le profil de l’emploi. Ministre de l’éducation nationale depuis l’avènement du RDR au pouvoir, elle a su maintenir l’école ivoirienne dans le calme.

Voir, ces deux dames à la tête d’un parti aussi grand que le RDR achèverait de convaincre les plus sceptiques de ce que ce parti a véritablement mis le cap sur le renouveau ainsi que l’indiquait le thème de son 3ème congrès « le RDR nouveau ». Il faut noter la nomination aux postes de secrétaires généraux délégués , des ministres Bandama Maurice, Anne Ouloto, et du Secrétaire d’État Touré Mamadou.

La première vice-présidence parti échoit au premier ministre Amadou Gon Coulibaly. 20 postes de vice président sont prévus. Ils doivent être pourvus d’ici Novembre 2017, tout comme le reste des instances du parti , selon le Président Ouattara, qui demeure toujours la boussole du parti , faute d’avoir réussi à faire directement prendre le contrôle de l’appareil par son préféré actuel , Amadou Gon Coulibaly.

Chris Monsékéla/Afriki Presse

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Kankan: Ces belles promesses du président Condé !

A kankan où il s’est rendu pour présider les festivités du 59ème anniversaire de l’indépendance ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *