Home / Actualités / Siège du RPG : Les vigiles mécontents du Bureau Politique National

Siège du RPG : Les vigiles mécontents du Bureau Politique National

Siège du RPG- le Bureau Politique National du parti subit le sarcasme des agents de surveillance et de sécurité du local. L’insensibilité du parti face à la récente tragique chute dans un caniveau ayant entrainé la mort de leur collègue Aboubacar Soumah, est ce qui irrite ces jeunes qui sont chargés de la surveillance et du maintien d’ordre au siège du parti au Pouvoir.

Mécontents, ces vigiles ont décidé de montrer leur colère ce Samedi 19 aout 2017 ; aucune trace d’eux dans l’enceinte du siège du parti au début. Ce n’est qu’en pleine assemblée générale que ces jeunes militants bénévoles ont surgit dans la salle en groupe organisé ; derrière le portrait de leur défunt ami et collègue, certains vigiles n’arrivaient pas à retenir leurs larmes.

Devant une foule émue, leur porte-parole pleure la mémoire du brigadier Aboubacar Fatou Soumah (ainsi ils s’appelent entre eux) :

« Le mercredi passé,  de retour de notre réunion hebdomadaire, il est tombé dans un caniveau et ce n’est que le jeudi qu’il a été retrouvé par un autre brigadier. De l’hôpital du camp Alpha Yaya Diallo, il a été transporté à l’hôpital du camp Samory où il a succombé de sa chute »

Constat mordant: aucun membre du Bureau Politique National ne s’est rendu ni au chevet du blessé agonisant ni à l’enterrement.

Nantou Chérif, la coordinatrice nationale du parti, dans un élan d’apaisement, souhaita qu’après la réunion que le BPN se prosterne aux pieds des vigiles pour leur implorer le pardon.

Mamadou Sow pour lumiereguinee.com

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Kankan: Ces belles promesses du président Condé !

A kankan où il s’est rendu pour présider les festivités du 59ème anniversaire de l’indépendance ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *