Home / Actualités / Guinée : Les pèlerins dénoncent les conditions du Hadj 2017

Guinée : Les pèlerins dénoncent les conditions du Hadj 2017

hadj3

En Guinée, la culture du désordre n’épargne aucun secteur. Même pour effectuer le pèlerinage, organiser parait impossible. Le centre islamique de Donka est transformé en un véritable Capharnaüm où les futurs pèlerins sont obligés à passer la nuit pour faire partie du prochain convoi.

Dépuis le mercredi 09 août 2017, plusieurs convois ont déjà quitté Conakry. Mais ils sont encore des centaines étendus de jour comme de nuit au centre islamique de Donka en attendant leur tour. Cette situation lamentable découle du déficit d’organisation, racontent les pèlerins les larmes pleins le cœur.

Certains parmi eux sont réveillés au petit matin vers 3 heures pour être informés qu’ils ne feront pas partie du prochain vol, nous ont confié des pèlerins qui préfèrent le voile de l’anonymat pour éviter toute embrouille et dont les uns en provenance de l’intérieur du pays ont déjà passé plus d’une semaine et continuent à se morfondre toujours.

Par ailleurs, alors que le nombre d’inscrits pour le pèlerinage était préalablement connu, le manque du vaccin avait été enregistré et aux dires des pèlerins, c’est à l’aéroport que le reste des pèlerins va se faire vacciner, d’après les autorités religieuses.

Humeur triste, tous blâment les organisateurs et nombreux sont ceux qui regrettent la mise en rang (la file d’attente) qu’ils trouvent merdique.

A rappeler qu’ils sont 7000 au total cette année à effectuer le pèlerinage contre 9000 l’année dernière et le montant avait été fixé à 40 672 000 GNF.

Boubacar Barry/655 759 688

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Guinée : Le chef de l’Etat a présidé à Kankan les festivités du 59e Anniversaire de la fête de l’Indépendance du pays

Kankan, le 13 janvier 2018. Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *