Home / Actualités / Jean Marc Telliano n’est pas un voleur. Il s’est retrouvé dans cette situation pathétique !

Jean Marc Telliano n’est pas un voleur. Il s’est retrouvé dans cette situation pathétique !

Jean Marc Telliano
Jean Marc Telliano

Jean Marc Teliano du parti RDIG ramasse le savon. Dit-on pour avoir dérobé une tablette au bureau de trésorerie de l’Assemblée Nationale. Il y’a quels que jours, l’honorable Teliano, comme plusieurs de ses pairs s’est rendu dans l’enceinte du bureau susmentionné pour entrer en possession de ses primes de carburant. Après sa sortie de la salle de comptabilité, honorable Yaya Traoré, député de Mandiana, constate la disparition de son ipad et prend Teliano pour responsable. Ce mardi dans l’après-midi, les accusateurs déclarent que la vidéo de surveillance a enregistré Teliano entrain de dissimulé l’appareil dans son costume. Et depuis, sur le web et sur les réseaux sociaux particulièrement, l’homme-député est transformé en un crachoir pour recueillir les crachats de personnes nerveuses. Traité de voleur, Jean Marc fait valoir sa défense en niant les faits et s’engage à porter plainte contre ses accusateurs.

Que s’est-il passé réellement ? Jean Marc est-il un voleur ou a-t-il été victime d’un complot de diffamation ?

En attendant que lumière soit faite, Interdiction n’est pas faite à l’analyse objective. Car dans ce cas d’espèce, plusieurs hypothèses sont possibles.

Le complot politique :

Nous avons là un Objet politique, c’est-à-dire et Teliano et Yaya Traoré et compagnie sont tous politiques. De surcroit, appartenant à des camps politiques rivaux : Opposition Républicaine et Mouvance Présidentielle. Teliano serait donc en dissentiment avec certains membres du RPG. Par ailleurs, dans un fait d’actualité récente, Teliano a participé activement avec Aboubacar Sylla de l’UFC et Mouctar Diallo des NFD à créer une opposition au sein de l’opposition. Ces trois personnes ont ainsi formé le Front pour l’Alternance Démocratique en se désolidarisant en pleine bataille contre le régime à leur ancien allié-chef, Cellou Dalein Diallo de l’UFDG. Donc Teliano est à la fois en guerre de sentiment contre le régime présidentiel et l’opposition républicaine.

La chute de Teliano est alors mise en marche par une conspiration se servant de tels modes opératoires : fausse déclaration de perte, rembobinage d’une video antérieure autre que celle du jour de vol dans laquelle Teliano reprend sa propre tablette et enfin trafic de la vidéo par le technicien de la camera de surveillance.

Erreur sur la tablette

Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d’autrui (article 414 du code pénal). L’infraction de vol pourra réellement être consommée ou constituée lorsque l’auteur soustrait intentionnellement la tablette en ayant connaissance que celle-ci ne l’appartient pas. L’infraction doit alors être intentionnelle, c’est-à-dire que l’auteur dissimule consciemment un objet qui ne l’appartient pas. Or la moralité de l’honorable, en d’autres termes, sa psychologie n’est pas à craindre. Ce qui peut conduire au postulat que l’ipad étant un objet à vil prix (environ 2000 dollars ) pour un tel politicien de sa loge, l’honorable fait largement susciter de la présomption d’innocence.

La kleptomanie :

La kleptomanie est une anomalie du comportement, une tendance pathologique et irrésistible, de voler des objets qui n’ont aucune valeur pour le sujet. Plusieurs célébrités et hommes politique ont été diagnostiqués kleptomanes.

Selon le site d’informations français ‘’marianne.net’’, dans un article publié en 2014 intitulé ‘’les pathologies qui gangrènent la politique ‘‘ : « L’obsession de voler des objets qu’importe leur valeur, a frappé NCOLAS SARKOZY depuis longtemps. L’ex-président est connu pour dérober des stylos dès qu’il en voit un ».

En 2011, le site 20minutes.fr mentionne que l’actrice Lindsay Lohan a été condamnée pour le vol d’un collier dans une bijouterie en Californie.

Winona Rider est la star Kleptomane la plus connue. Prise en flagrant délit par les cameras de la boutique, l’actrice jugée coupable de vol avec préméditation en 2002 pour avoir dérobé 5.500 dollars de vêtements et d’accessoires de luxe dans un magasin, a écopé de 3 ans avec sursis, d’une amende de 3700 dollars et 480 heures de travaux d’intérêt général, ce qui ne l’a pas empêché de récidiver en 2013 puisqu’il s‘agit là d’un trouble de la personnalité.

En somme, qualifiez Jean Marc de tout sauf un voleur !

 

Par BARRY Boubacar/655 759688

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Cellou Dalein dans une colère bleue, vilipende le Pouvoir du président Condé

  « Alpha Condé est le plus grand dictateur qu’on puisse avoir aujourd’hui. En Afrique on ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *