Home / Actualités / Examens Nationaux en Guinée : Fraude partout, valeur intrinsèque nulle part.

Examens Nationaux en Guinée : Fraude partout, valeur intrinsèque nulle part.

bac-e1493314547463

Venu à la tête du ministère de l’éducation suite à une crise qui secouait le système éducatif guinéen, le ministre de l’enseignement pré-universitaire, K², voulait se démarquer de ses prédécesseurs et creuser l’écart. La notion du mérite reposant sur la valeur intrinsèque des candidats aux examens pour aller en classe supérieure a été boycotté par une fraude tripartite : Surveillants-Correcteurs-Candidats.

17274716_1088262114652947_965382316_n

A Faranah, l’IRE a démantelé un réseau de huit 8 correcteurs du BEPC de cette localité qui attribuaient des notes disproportionnées à des candidats. Une centaine de copies portant une mention particulière de reconnaissance des candidats avaient reçu indument des notes surélevées. Selon l’inspecteur régional de l’éducation, les coupables sont expulsés du centre de correction et les copies douteuses ont été soumises à de nouvelles corrections.

Au baccalauréat, la fraude est commise dès le premier jour des épreuves ; cette fois-ci par les candidats sous le regard complice des surveillants. Dans beaucoup de centres, des élèves ont accédé les sales avec des téléphones. Et les bacheliers ont fait parvenir les sujets à leurs amis, frères et autres via SMS. Plusieurs citoyens ont assisté dans plusieurs quartiers à des fraudes massives par des gens hors compétition qui traitaient les sujets dans les quartiers pour faire parvenir aux candidats les traités par téléphone. Est-ce cela la valeur intrinsèque prônée par le ministre Ibrahima Kalil Konaté ?

En Sciences mathématiques, majoritairement, les candidats n’étaient pas de taille à affronter l’épreuve de français sur le thème ‘’Homme et nature‘’. Et les surveillants sous le poids de la compassion et de la complaisance, d’après plusieurs candidats qui se sont confié à notre rédaction, ont autorisé les bacheliers à se servir des antisèches.

Ce système de fraude s’inscrit contre la volonté du ministre qui cherche à redonner de la valeur à l’enseignement en Guinée. Depuis, son accession à la tete du département de l’éducation, le ministre Ibrahima Kalil Konaté n’a cessé de faire le culte du mérite tendant à encourager les candidats à travailler sérieusement et à ne compter que sur leurs efforts personnels. Il déplorait récemment la faiblesse du niveau intellectuel des élèves guinéens et s’était engagé à pallier cette faille par l’édification d’un enseignement d’élite permettant de redonner place à la Guinée dans le concert culturel contre les pays voisins.

BARRY Boubacar/655 759688

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Vers une grève des enseignants en Guinée? Aboubacar Soumah donne un délais au Gouvernement

Huit millions pour les enseignants: Aboubacar Soumah donne un delais au gouvernement Le secrétaire général ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *