Home / Actualités / Guinée : Un Etat trop disposé à détourner des fonds que de satisfaire la revendication sociale. Encore un mort à Kamsar !

Guinée : Un Etat trop disposé à détourner des fonds que de satisfaire la revendication sociale. Encore un mort à Kamsar !

Un peuple au bort de la crise de nerfs. La colère sociale de plusieurs endroits à Conakry, née des coupures du courant, se transporte à Kamsar et ici elle est réprimée dans le sang : un jeune homme dont le seul crime est d’avoir exprimé un droit a été abattu par balle.

Depuis le début de ce mois, les coupures électriques sont fréquentes par endroits. Et place aux manifestations. Après les quartiers de Hamdallaye, Bambeto, Sonfonia, Matam, Kipé et j’en passe à Conakry, c’est autour de la zone industrielle de Kamsar de manifester pour le rétablissement de l’eau et d’électricité.

Selon plusieurs citoyens, un grain de sable des fortunes que nos dirigent détournent aurait suffit pour calmer cette revendication sectorielle. Et malgré la sortie des responsables de EDG attribuant la cause des coupures à la précédente pluie torrentielle, le peuple trouvant ceci insatisfaisant, dépose sa colère à la place publique pour être entendu davantage.

A Kamsar ce jeudi à vendredi 09 juin, les forces de l’ordre n’ont pas hésité d’ouvrir le feu sur un jeune manifestant pour étouffer l’action collective. Voilà l’ignominie d’un crime !

FB_IMG_1497085575064 FB_IMG_1497086131858

A cause de l’inertie de l’Etat dont les responsables paraissent trop occupés à réaliser des schémas les permettant de détourner facilement les biens publics, les forces de l’ordre commettent des crimes quand les citoyens revendiquent légitimement. Cette revendication est fondamentalement légitime, surtout en cette période de jeûne pour la conservation des aliments. Mais nos forces de l’ordre tirent à bout portant sur ceux qui en revendiquent parce que le crime commis par les agents de l’Etat reste impuni en Guinée.

Houlaymatou Bah pour Lumiereguinee.com

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Mohamed Sacko Barry, ancien président de la délégation spéciale de Tougué, relâché pour délit non établi.

Dans la nuit de ce mardi 10 avril, le député uninominal de Tougué publiait sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *