Home / Actualités / Chef de file de l’opposition : Un statut qui fait jaser du coté des opposants. Sidya Touré classe Dalein dans la catégorie des trouble-fêtes

Chef de file de l’opposition : Un statut qui fait jaser du coté des opposants. Sidya Touré classe Dalein dans la catégorie des trouble-fêtes

A l’occasion de l’an 17 de son investiture à la tête de l’UFR, Sidya Touré n’a pas pu passer out un mal qui le ronge, la jalousie née de l’élévation d’un de ses pairs au rang de patron des opposants guinéens. Ce samedi 20 mai 2017 au siège de son parti, sous les regards figés de ses militants et sympathisants, Sidya laisse entendre que l’essentiel du problème de l’opposition est le fait que Cellou Dalein est propulsé comme chef de l’opposition.

Le leader de l’Union des Forces Républicaines soutient que l’opposition guinéenne sous le président Conté, c’est-à-dire à l’absence de Dalein, était une opposition unie et convergente dans le même sens : « L’opposition où il y’avait Ba Mamadou, Alpha Condé, Siradjo Diallo, Jean Marie et moi Sidya…Nous sommes restés l’opposition et dans l’union. Personne n’était le chef de personne. Il y’avait une réelle confiance dans ce groupe de combattants pour le meilleur de notre pays, un point de vue commun sur la manière dont la vie devrait être menée », se rappelle du temps jadis le chef de l’UFR.

Cette opposition sous Conté était gardienne de la Constitution, d’après Sidya Touré quand il rappelle : « Nous avons refusé d’aller aux élections présidentielles ici au temps de Conté parce que la Constitution avait été modifiée ».

Pour le patron de l’UFR, il est regrettable de voir Celui qui était au gouvernement quand eux ils luttaient, participer aujourd’hui à la violation de la Constitution du pays pour des fins égoïstes comme ce fut le cas de l’accord du 12 octobre 2016.

Mamadou Sow pour Lumiereguinee.com  

 

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Négociations/SLECG-Gouvernement : Aucun compromis sur les 8 millions !

Les négociations entre le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) et le Gouvernement ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *