Home / Actualités / Politique : « A la fin des deux mandats, les trois défis seront relevés ‘’ promet Saloum Cissé, secretaire général du RPG

Politique : « A la fin des deux mandats, les trois défis seront relevés ‘’ promet Saloum Cissé, secretaire général du RPG

Le problème de développement économique et social est ce qui intéresse désormais le parti au Pouvoir qui voit la fin de son mandat. Après 7 ans déjà aux commandes du pays, le peuple de Guinée végète toujours dans une précarité sordide. Saloum Cissé, constate avec amertume que son peuple n’arrive toujours pas à jouir des frais fondamentaux du statut de la vie.

Pendant que Moustapha Naité, ministre de la jeunesse, dresse un bilan qu’il défend tacitement comme élogieux à travers cette tribune signée la semaine dernière, Saloum Cissé, secrétaire général du RPG et député, lui s’invite dans la controverse en proposant pour conduire à des sorties palliatifs.

La non tenue des deux assemblées hebdomadaires du RPG avant la reprise le samedi dernier, est l’élément déclencheur de ce constat calamiteux par Saloum Cissé. Face à la crise au sein du RPG, décryptée par les medias qui subissent en retour des accusations et sarcasme de la part des militants et responsables qui n’aiment pas entendre le mot « crise », alors que Bantama Sow et Paul Moussa Diawara se querellaient, l’entente a été négociée parce que peut être ‘’le RPG est un parti fort’’ ou peut être pour essayer d’effacer la grise mine qu’affiche le parti.

Contrairement aux ‘’détracteurs qui inventent et enveniment une crise au sein du RPG’’, l’interruption des assemblées générales était une décision de la direction nationale du RPG qui avait programmé en lieu et place des ‘’conférences qui s’étaient bien déroulées’’.

Saloum Cissé voit la situation autrement et s’aventure savamment que de se décharger négativement en vue de satisfaire politiquement face à la question moins fertile à son entendement intérieur :

« J’ai un conseil à donner aux militants du RPG .Nous sommes au pouvoir, quand vous êtes au pouvoir, il faut regarder dans la même direction. Ne nous préoccupons pas des questions insolites. Nous RPG, il faut que nous soyons soudés, c’est très important. Ils n’ont qu’à chercher à nous critiquer, nous allons chercher à donner de bons exemples. »

Ces bons exemples sont ceux de trouver des solutions au mal du siècle qui ravage toujours 58 ans après notre accession à la souveraineté nationale : « Après 58 ans d’indépendance, nous n’avons pas d’eau, pas de route, nous n’avons pas de courant. »

Et après 7 ans déjà à la tête de ce pays, il est convaincu dorénavant :

« Mais moi je suis sûr et convaincu que d’ici la fin des deux mandats, les trois défis seront relevés. »

Ainsi soit-il.

 

Par lumiereguinee.com / contact.lumiereguinee@gmail.com / 655 759 688

 

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Fodé Oussou : Kassory est premier ministre, mais le gouvernement est celui de Alpha Condé

Le vice président de l’union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) n’est pas du tout content ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *