Home / Actualités / UFDG : premières réactions de Bah Oury réhabilité par une décision de justice !

UFDG : premières réactions de Bah Oury réhabilité par une décision de justice !

Suite à sa réhabilitation cet après-midi , vendredi 03 Mars 2017 par une décision du tribunal de première instance de Dixinn, Bah Oury exprime ses premiers sentiments.

En primeur, sur une litote accrochée sur son compte Twitter, Il s’exclame « le droit est dit. Un nouveau jour se lève pour une UFDG qui réconcilie, qui rassemble et qui promeut la démocratie et l’intérêt national. »

Par ailleurs le camp rival formé autour de Cellou Dallein Diallo dénonce une justice manipulée par l’appareil politique au Pouvoir et s’apprete à formuler l’appel au près de la juridiction du second degré (la cour d’appel).

La cohabitation ne s’annonce pas ainsi souhaitée au sein de cette formation politique. Alors on serait tenter de s’interroger sur le sort de L’UFDG avec le retour de Bah Oury dans les jours à  venir.

Whait and See !

Par lumiereguinee.com / contact.lumiereguinee@gmail.com

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Négociations/SLECG-Gouvernement : Aucun compromis sur les 8 millions !

Les négociations entre le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) et le Gouvernement ...

One comment

  1. Je me réjouis de la décision de réhabilitation de Bah Oury dans ses fonctions de vice président du Parti de l’UFDG. Pour ma part depuis depuis l’exclusion de Bah Oury du Parti je me considère comme observateur et non militant du parti. Je considère que si Bah Oury et Cellou Dalein ne sont pas capable de dépasser leur différence et fédérer en parfaite harmonie autour des valeurs fondamentales de l’UFDG, ils ne pourront pas dirigé en respectant le programme du Parti, un programme, un objectif pour le quel des martyrs, des militants des exilés se sont battus et continuent à défendre. « LE DÉVELOPPEMENT DE NOTRE GUINÉE NE PEUT SE FAIRE À L’INSTAR DE LA RÉCONCILIATION DE SES ENFANTS ET POUR CETTE RÉCONCILIATION LA JUSTICE A UN RÔLE DE PREMIÈRE PLACE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *