Home / Actualités / Le verdict tombe en faveur de Bah Oury : Fodé Oussou réagit :  » C’est un non événement, nous (UFDG) ne relevons pas de l’Etat »

Le verdict tombe en faveur de Bah Oury : Fodé Oussou réagit :  » C’est un non événement, nous (UFDG) ne relevons pas de l’Etat »

Après plusieurs ajournements,très attendue,la décision du tribunal de première instance de Dixinn sur le cas de Bah Oury par rapport à L’UFDG. Le tribunal a rejeté la décision d’exclusion de Bah oury.

Rappelons que celui-ci a été exclu en février 2016 par le directoire du parti,en violation, selon Bah Oury, des documents statutaires au sein de la formation politique dont il est le fondateur et où il occupait la fonction de premier vice-president.

La décision du tribunal est mal accueillie par le camp de Cellou Dallein. Fodé oussou Fofana, l’un des vices-presidents du parti remet en cause les juridictions nationales. Il dénonce une »justice sous ordre ». En faisant une rétrospective sur la grâce de Bah oury par le président Alpha Condé en debut 2016, Fodé oussou parle d’un arrangement entre Alpha Condé et Bah Oury dans l’unique dessein de déstabiliser l’UFDG .

Fodé oussou n’admet pas ainsi la décision du tribunal. Il estime que l’UFDG est une association politique qui ne relève pas de l’Etat ni même du président de la république. « Ni le chef de l’Etat ne peut nous imposer quelle que chose » la décision reste suspensive puisque « nos avocats vont interjetter appel ».  » De la cour d’appel nous irons jusqu’à la cour suprême ».

Et Fodé Oussou n’a non plus épargné Bah Oury à qui il lance un appel : » Moi à sa place. S’il pense qu’il est légitime, Il a une certaine lucidité, Il n’à qu’a convoquer les gens qui croient en lui pour le rejoindre. Il n’a aucun militant. Son seul militant, C’est Alpha Condé  »

Boubacar Barry

628 830 686 / contact.lumiereguinee@gmaim.com

 

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Contentieux électoraux en Guinée : Vers la reprise des manifestations ?

L’opposition veut se retirer des travaux du comité de suivi. Au cours d’une plénière qu’elle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *