Home / Faits divers / Société / Enfin des voix pour porter haut le problème de logement en Guinée.

Enfin des voix pour porter haut le problème de logement en Guinée.

Vue les actes alarmants qui se produisent à longueur de journée entre locataires et propriétaires de maison à Conakry par l’intermédiaire des démarcheurs, des voix commencent enfin à se lever pour demander une réglementation dans ce secteur.

Se trouver un logement convenable est un véritable problème à Conakry. Les propriétaires de maisons fixent les prix comme bon leur semble et peuvent en augmenter au moment voulu sans qu’un seul doit ne se meut. Le pauvre locataire ne peut qu’obtempérer, faute de quoi, il va se voir expulser sans même le respect des trois mois de délais que stipule la loi. Les propriétaires de maisons s’érigent en des Rois sur les locataires ; ils sont capables d’expulser ces derniers d’un jour à l’autre pour faire entrer d’autres plus proches ou en tout cas qui sont prêts à débourser plus de billet de banque ; et cela même en même en période hivernale. Un véritable calvaire pour le pauvre citoyen qui est sommé à chaque fois de migrer dans la capitale.

Pour trouver un logement à Conakry, il faut l’intermédiaire des démarcheurs qui en profitent pleinement pour gagner leurs vies.  En dépit du paiement de quelques mois d’avance exigé par les propriétaires, les démarcheurs en augmentent par exemple un surplus d’un mois à empocher.

 Ces jeunes sont donc en quête d’un maximum de signatures pour faire parvenir une pétition à l’Assemblée Nationale  afin que ce secteur anarchiste soit règlementé. C’est le moment donc pour la société civile et l’Assemblée Nationale qui prétendent exister pour le bien du bas peuple sans exception, de se manifester pour que cet acte entamé puisse aboutir.

C’est le moment aussi pour l’Etat  qui est jusque-là incapable de construire des logements sociaux, de faire face à ce phénomène qui n’épargne pas bon nombre de ses fonctionnaires.

Mamadou Kossa SOW

About LUMIEREGUINEE

Check Also

VIOL SUR MINEUR: le procureur de Dixinn demande 20 ans de prison ferme contre un enseignant.

Comme tous les lundis, les audiences criminelles ont été ouvertes ce lundi 16 avril au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *