Poursuites judiciaires

Placée en garde vue, Shailene Woodley a été libérée quelques heures plus tard. Elle fait toutefois l’objet de poursuites judiciaires pour «intrusion criminelle» et «participation à une émeute». Selon le Boston Globe, ces deux délits sont passibles d’une peine de trente jours de prison et de 1.500 dollars d’amende.

direc tmatin