Home / Politique / Assemblée générale ordinaire de l’UFDG: Cellou Dalein DIALLO élucide ses militants sur les acquis du dialogue qui tire vers sa fin.

Assemblée générale ordinaire de l’UFDG: Cellou Dalein DIALLO élucide ses militants sur les acquis du dialogue qui tire vers sa fin.

Au cours de l’assemblée Générale de l’UFDG de ce samedi, Cellou Dalein a élucidé au QG de son parti, ceux qui s’interrogent « si Cellou ne s’est pas fait rouler dans la farine par l’éminent professeur ».Selon lui, le dialogue se déroule dans des bonnes conditions et des progrès importants ont été accomplis.

Assemblée Générale de l'UFDG
Assemblée Générale de l’UFDG

Il a commencé par aborder la question liée à la mise en place de la haute cours de justice, capable de juger si nécessaire le président et ses ministres, dont le consensus a été trouvé en marge du dialogue.

Il a ensuite brossé leurs revendications essentielles par rapport au processus électoral. Selon lui, le fichier électoral comporte des anomalies appelées statistiques. («Dans notre pays, le corps électoral représente 55%  de la population totale, alors que dans la sous région la moyenne est de 36% ce qui nous donne le ratio le plus élevé » a-t-il dit. En plus, il y a des circonscriptions ou le nombre d’électeurs est égal au nombre d’habitants a-t-il confié).Ils ont demandé donc à ce que ce fichier soit revu par un cabinet international qui serra recruté, afin qu’il y ai un fichier qui reflète l’état réel du corps électoral.

Il a par ailleurs explicité le consensus sur la question des élections  locales qui seront issues des résultats des communales, et l’application des accords du 20 aout qui stipulait qu’après l’élection présidentielle, l’assemblée nationale devait revoir la loi 016 pour mettre en place une nouvelle CENI, chose qui est aussi obtenue. Cellou Dalein a tenu à  informé qu’à la session des lois d’avril, l’assemblée nationale doit voter une nouvelle loi pour obtenir une nouvelle CENI.

Il réitère ensuite jusque là sa confiance au président de la république, qui s’était engagé a respecter et d’emmener les institutions à  respecter les issues du dialogue.

Mamadou Kossa SOW

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Contentieux électoraux en Guinée : Vers la reprise des manifestations ?

L’opposition veut se retirer des travaux du comité de suivi. Au cours d’une plénière qu’elle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *