Home / Politique / Guinée : la Session ordinaire à l’examen de la loi des finances pour l’exercice 2017 ouverte à Conakry

Guinée : la Session ordinaire à l’examen de la loi des finances pour l’exercice 2017 ouverte à Conakry

Le président de l’Assemblée Nationale (AN) de la République de Guinée, honorable Claude Kory Kondiano a procédé, mercredi, 06 octobre 2016, à Conakry, à l’ouverture de la deuxième session ordinaire à l’examen de la loi des finances pour l’exercice 2017 et des lois de règlement des années précédentes, a suivi l’AGP.

Etaient présents à la cérémonie d’ouverture, le haut représentant du chef de l’Etat, les membres du gouvernement, le chef de File de l’Opposition, les diplomates accrédités en Guinée, ainsi que la présidente de la Délégation Spéciale (DS) de la commune de Kaloum.

Dans son allocution, le président de l’AN de Guinée, honorable Claude Kory Kondiano a précisé, que «l’examen du budget qui sera soumis aux députés se fera avec beaucoup de rigueur, de conviction et de réalisme, afin de doter l’Etat guinéen d’un bon budget».

Concernant le dialogue politique inter-guinéen, le président de l’AN a salué le dialogue en cours, tout en rappelant, que «la Guinée ne gagne rien dans la querelle des politiques politicienne, antagoniste et ethnocentrique».

Pour lui, «la vocation à ouvrir un dialogue pluriel, inclusif et franc entre les composantes politique, institutionnelle et la Société civile c’est pour diagnostiquer nos nombreux problèmes communs qui nous assaillent».

S’agissant de la loi des finances rectificative 2016, le président de l’AN, Claude Kory Kondiano a souligné, que «force est de constater que malgré les injonctions réitérées de son institution, l’exécutif n’a pas respecté le délai d’examen, a lui imposé par les dispositions de la loi organique sur les finances publiques».

Face aux défis, le président de l’AN de Guinée a affirmé, que les défis à relever sont énormes, citant entre autres, «l’emploi des jeunes, la réhabilitation des infrastructures fortement dégradées et l’amélioration des conditions des ménages».

A rappeler, quelques heures du l’ouverture des travaux proprement dit de cette session, le président du Groupe parlementaire des Libéraux Démocrates, Dr Oussou Fofana a tenue une conférence de presse pour se prononcer sur le discours tenu par le président de l’AN.

Dans ses explications, le président du Groupe parlementaire des Libéraux Démocrates a déploré le fait que «la loi des finances 2017 ne soit déposée à temps conformément à la loi». Aussi, il a fustigé «les marchés gré à gré du gouvernement guinéen, validé par la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG)».

Pour les résultats des audites, Dr Oussou a fait savoir, que «les résultats sont connus et il est de la responsabilité du premier ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla, de situer les responsabilités, tout en faisant des sanctions».

AGP/07/10/016 TA/ST

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Grève des enseignants : Cellou Dalein attaque le gouvernement et propose une sortie de crise

  L’opposition républicaine a tenu une conférence de presse ce mardi  11 Décembre à la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *