Home / Droit pour tous / Guinée :28 septembre 2009-28 septembre2016 :7ans après afin que nul n’oublie :

Guinée :28 septembre 2009-28 septembre2016 :7ans après afin que nul n’oublie :

Le lundi 28 septembre 2009, le pouvoir du Capitaine Dadis Camara réprime  dans le sang la manifestation organisée par les forces vives. Bilan :157 morts,90 Disparus, des dizaines de femmes violées et des milliers de blessés. Aux lendemains du massacre, les victimes, familles, parents et amis se retrouvent dans des associations respectives pour la défense la cause commune.

Ces différentes associations dont certaines se sont réunies autour du CAVE(collectif des associations des victimes des événements du 28 septembre) ont réussi à faire avancer en bien le dossier même si le résultat escompté est loin d’être atteint ; avec l’influence des institutions internationales et nationales à l’instar de la FIDH et de l’OGDH, les victimes, par l’entremise des juges guinéens qui officiaient à la villa 31 dans la Commune de Kaloum ,ont pu se constituer « partie civile’» auprès de la justice guinéenne et celle internationale par l’acheminement des plaintes et témoignages des victimes à la CPI.

Par ailleurs, certaines associations fonctionnent mal ou parfois traverse le calvaire quand certains leaders sont accusés de marchander les associations à des fins égoïstes et les victimes se sentant abandonnés à leur sort.

A l’occasion de cette date anniversaire, Kadiatou Barry et Aissatou Bah ont accepté livrer le poids de leur désarroi à  la rédaction de lumiereguinée.com :«Nous demandons au gouvernement de nous aider à retrouver nos maris parce que jusqu’à présent nous ne savons pas grand chose sur nos maris ou qu’il nous montre les fosses communes s’ils sont déjà enterrés afin qu’on puisse exhumer leurs sépultures et organiser des funérailles et recueillements dignes et les inhumer avec un honneur religieux.

Rappelons que le 30 aout dernier,  le CAVE  et AFADIS(Association des familles des disparus) étaient sur l’esplanade du stade qui porte le même nom dans le cadre de la célébration de la journée internationale des personnes disparues .

BOUBACAR BARRY

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Cellou Dalein condamne le « dialogue politique » au détriment de la loi

Lors d’une conférence de presse qu’il a animé ce mardi 11 décembre, Cellou Dalein a ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *