Home / Actualités / Atelier de validation du PNI (2017-2018) : « Prof Alpha CONDE nommé ‘‘champion de la pêche et de l’aquaculture’’ pour le continent africain »

Atelier de validation du PNI (2017-2018) : « Prof Alpha CONDE nommé ‘‘champion de la pêche et de l’aquaculture’’ pour le continent africain »

Ce mercredi 17 août 2016, un atelier de validation du plan national d’inspection des pêches (PNI) 2017-2018 s’est tenu dans la salle de conférence du ministère de l’économie et des finances sous la présidence du ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime, André LOUA .

IMG_20160817_162226Pendant 10 heures, les experts du secteur des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime ; de la confédération nationale des pêcheurs de Guinée (CONAPEG) ; des organisations socio-professionnelles du secteur de la pêche ; de l’état-major de la maritime nationale ; de la préfecture maritime et de gendarmerie maritime ont eu à l’occasion de cet atelier de faire des recommandations au compte de l’amendement du plan national d’inspection des pêches (PNI).

Cette cérémonie dudit atelier a connu la présence des ministres des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime ;  de l’élevage et des productions animales, du ministre conseillé à la présidence de la république chargé des questions de pêches ; du secrétaire général représentant du ministère de l’économie et des finances ; de madame le chef cabinet représentant du ministère du budget ; du secrétaire général représentant du ministère du plan et de la coopération et du représentant du ministère des affaires étrangères et de l’intégration africaine.

Des représentants des institutions internationales ; les ambassadeurs, chef  de la délégation de l’union européenne et d’Espagne ; le représentant de la FAO et le coordinateur de l’unité régionale du PRAO.

Dans son allocution d’ouverture de l’atelier, M. GERARDUS GIELEN, ambassadeur chef de délégation de l’union européenne en république de Guinée réitère l’attachement particulier de l’UE dans la lutte contre les activités de pêche illicite, non déclarée et non règlementée (INN). Parce que selon lui, ces activités pèsent sur l’exploitation durable des ressources aquatiques vivantes, nuisent à la situation socio-politique des pêcheurs respectueux des règles applicables en matière de conservation et de gestion des ressources halieutiques et enfin affaiblissent les communautés côtières.

Plus loin, le représentant de l’UA rassure : « l’UA saisit cette opportunité pour souligner les réformes entreprises par les autorités guinéennes afin de se joindre aux efforts déployés par la communauté internationale en matière de lutte contre la pêche INN. Dans ce contexte, la commission européenne a adopté le 13 juillet dernier une proposition de décision d’exécution du conseil de l’union européenne visant à retirer la Guinée sur la liste des pays tiers non coopérants dans la lutte contre la pêche INN. La présentation au conseil de la décision aura lieu en septembre 2016 ».

Convaincu de l’importance de collaborer avec la Guinée, l’ambassadeur de l’UE en Guinée remercie les autorités guinéennes de l’avoir consulté dans l’élaboration du Plan National d’Inspection des pêches.

La mise en œuvre du PNI, ainsi que les multiples et complexes tâches dévolues au centre national de surveillance et de protection des pêches (CNSP) exigent assez de moyens que le département des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime ne saurait réunir tout seul, le ministre André LOUA lance un appel : « je voudrais solliciter auprès du gouvernement un accroissement significatif des allocations budgétaires de mes services techniques, en général, et du CNSP, en particulier, eu égard aux grands enjeux liés à la protection et à la gestion durable de nos ressources halieutiques. Toutefois, il est important de souligner que mon département, pris isolément, ne peut mener de façon efficace la lutte la pêche INN sans la collaboration de ses partenaires de terrain, comme la préfecture maritime, l’Etat-major de l’armée de mer, la gendarmerie maritime, la direction nationale des douanes, entre autres. Que ces partenaires trouvent ici, l’expression de ma gratitude ».

En ce qui concerne le retrait de la Guinée de la liste des pays tiers non coopérants en matière de lutte contre la pêche INN,  le ministre explique : « cet atelier se tient au lendemain d’heureux évènements enregistrés dans le secteur de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime. Il s’agit de la sortie de la Guinée de la liste des pays tiers non coopérants en matière de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non règlementée (pêche INN), de la nomination par l’agence du NEFAD de son EXCELLENCE Professeur Alpha CONDE, Président de la république, Chef de l’Etat, en qualité de ‘‘champion de la pêche et de l’aquaculture’’ pour le continent africain et de la désignation de ma modeste personne comme Premier vice-président du comité des pêches de la FAO (COFI), représentant l’Afrique. Ces acquis pour notre pays, sont le fruit de la volonté politique et de l’implication personnelle de son excellence Professeur Alpha CONDE, dans la réforme du secteur et dans la lutte contre la pêche INN».

madame Kéita SONA, chef de cabinet
madame Kéita SONA, chef de cabinet

Au nom du département, madame Kéita SONA, chef de cabinet clôture: « permettez-moi d’adresser mes remerciements à son Excellence Professeur Alpha CONDE, Président de la république, Chef de l’Etat, pour son soutien au secteur des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime. Mes sincères remerciements vont à toutes les institutions partenaires qui ont bien voulu accompagner mon département dans la bataille qu’il a engagé dans la lutte pour éradiquer la pêche INN, d’une part et dans la réussite de l’atelier de validation du plan National d’inspection des pêches 2017-2018, d’autre part ».

Rappelons que la mise en application du plan National d’inspection des pêches (PNI) permet de rationnaliser et d’optimiser l’utilisation des moyens humains, matériels et financiers pour prévenir, contrecarrer, combattre et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non règlementée (pêche INN).

 

Amadou BARRY  620070108

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Visite du médiateur de la République à l’Assemblée nationale.

Le médiateur de la république  a effectué une visite ce mercredi 11 avril à l’assemblée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *