Home / Actualités / Kankan: le journaliste, Bouya Kebe condamné

Kankan: le journaliste, Bouya Kebe condamné

Son tort, c’est d’avoir donné la parole aux auditeurs dans son émission ‘’An gna rafô’’ « On en parle » en maninka sur le sujet des propos controversés du président Alpha Condé. Un nommé Napo lâche la phrase « le président était en France dans un maquis ».
 
Ces propos ont irrité les responsables locales du RPG arc en ciel qui ont porté plainte contre notre confrère et l’auditeur.
 
Jugé sans avocat le mercredi 22 juin 2016 au Tribunal de Première Instance (TPI) de Kankan, Bouya Kébé a été condamné au paiement d’une amende d’un million de francs guinéens pour complicité d’outrage au chef de l’Etat. Quant à l’auditeur qui aurait tenu les propos incriminés, principal accusé dans cette affaire, a écopé d’une année ferme d’emprisonnement pour les mêmes faits. Etant en fuite, le TPI à délivré un mandat d’arrêt à son encontre.
 
Mansa Moussa sidibé

About LUMIEREGUINEE

Check Also

Visite du médiateur de la République à l’Assemblée nationale.

Le médiateur de la république  a effectué une visite ce mercredi 11 avril à l’assemblée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *